Objectifs Communs [Nathan - Reiha]
 :: Monde Humain :: Old World

Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Jeu 23 Mai - 11:35
Arme au poing, la traversée d’Old World se faisait silencieusement, son escouade de Guardians et lui naviguaient au travers d’une mer d’arbres denses, évitant petites branches susceptibles de se briser et d’accompagner le fait d’un bruit pouvant trahir leur position à tout instant. Son fusil anti-matière en joue, il avançait méthodiquement. Ouvrant la marche à quelques mètres d’avance, repérant les lieux comme s’il était né ici.
Son bras se leva. Stoppant ainsi l’avancée des Guardians qui se mirent en position de combat, quadrillant le périmètre de leurs yeux attentifs. Le silence régnait, au moindre bruit, froissement de tunique, mouvement trop direct, les guardians le sauront… et par conséquence, Nathan aussi.

Souvent, les cibles finissaient par craquer après un long moment d’inaction et cette fois ne dérogeait pas à la règle. Un hurlement retentit, quand soudain, derrière les Guardians surgit un Hollow gigantesque, gueule grande ouverte, à deux doigts d’engloutir un soldat. Les cris des Guardians semèrent la panique dans les rangs, mais ils permirent au Dellinger d’analyser plus rapidement la situation.

Accélérant d’un coup, il se retrouva au niveau de la créature, son bras gauche se saisit de celle-ci au niveau de sa gorge, et d’une pression sèche, fit exploser la monstruosité… Mais, ce n’était pas fini, un amateur se serait sans doute retourné et aurait vaqué à ses occupations… ce n’était pas le cas du Soulmate.

Son arme de poing dégainée, il la pointa sur le masque du hollow. «Toujours détruire le masque, autrement, ils se recomposeront et vous le feront payer. » A la suite de cette phrase, un bruit sourd, celui d’un coup de feu tiré à bout portant… et ainsi, le hollow volât en éclat.

Les Guardians se regardèrent, pantois, celui qui avait frôlé la mort semblait désemparé. Les rumeurs au sujet du Dellinger étaient fondées, il n’était clairement pas du genre à s’en faire pour la mort d’un seul soldat. Pas un mot n’avait été échangé, pas même la prise d’information quant à son état de santé. Pour Nathan, s’il était encore debout, c’est qu’il pouvait encore se battre.

« En route, ne perdons pas plus de temps, sécurisons la zone et rentrons à la base. » Et ainsi, ils se remirent en marche, s’enfonçant un peu plus dans la forêt. Celle-ci se voulait de plus en plus obscure à mesure que la nuit s’abattait. Ils n’allaient pas tarder à monter un camp, il était dangereux de se balader la nuit dans les forêts d’Old World.

Sur leur route, ils avaient croisé une colline, cela pourrait leur offrir un bon point de surveillance, ainsi qu’un terrain facilement défendable en cas d’attaque. C’était décidé, ils allaient monter le camp à l’endroit convenu.

D’un signe de main, les Guardians se séparèrent, rapidement certains ramassèrent des buches, branches et autres feuilles mortes afin d’allumer un feu rapidement, les autres montaient le camp. Des barricades de fortunes furent érigées tandis que Nathan s’était assis sur une souche d’arbre, sortant son Holocom… Celui-ci déclarait au travers du combiné.

« Code Dellinger au rapport, l’opération se passe comme sur des roulettes, nous montons un camp… je vous envoie les coordonnées. Terminé. »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Jeu 23 Mai - 14:02

Depuis peu, Reiha s'était débarrassée de certains problèmes, notamment d'un manque de responsabilités à cause de son rang. Son capitaile lui ayant accordé sa confiance – ou au moins quelque chose qui s'en rapproche – la jeune Nittohei pouvait maintenir se servir de cet argument qu'on lui confie des tâches qu'un Shinigami lambda ne pourrait accomplir. Sa tête est plus grosse que d'habitude, vous trouvez ? Pas spécialement. Pour elle, ce n'est qu'un état de fait. On progresse et on gravit les échelons en prouvant ce dont on est capable. Et grâce à cette ascension, des privilèges nous sont accordés. En outre, elle pensait cette situation normale. Qu'y a-t-il de mal à jouer de ses pseudos relations pour obtenir quelques avantages ? Elle les a mérités, après tout !

C'est donc après avoir durement bataillé contre les administrations du Kyuutei que Reiha put emprunter un Senkaimon pour le monde des humains. Quel plaisir. C'était la première fois qu'elle en traversait un seule, par ses propres moyens. Et, n'ayant pas de Jigokurocho à disposition – on en donne pas aux péons, n'abusons pas – la demoiselle put découvrir la plus belle expérience qui soit lorsqu'un Shinigami voyage à destination du monde des humains ; la marche au travers du Dangai. Yes, fun ! Moi, ironique ? Vous ne pensez pas ?

Elle prit évidemment garde à ne pas entrer en contact avec les parois visqueuses qui risqueraient de la happer si jamais elle osait les toucher. C'était heureusement facile puisqu'elle put prendre tout son temps pour avancer. La visite du Kototsu, cet horrible nettoyeur au comportement laissant penser à un train, n'était pas pour aujourd'hui. Mais ce n'est pas pour autant que Reiha ne se pressa pas. Elle avait hâte de retourner dans le monde des humains, pourquoi ne pas en profiter pour y aller à un rythme suffisamment soutenu, ne serait-ce que pour s'échauffer ? Une fois que cette pensée lui traversa l'esprit, elle se mit à jogger jusqu'à ce qu'elle atteigne finalement la sortie du Dangai. Et, comme certains témoignages de ses collègues l'avaient sous-entendu par le passé, la chute allait être dure.

Quelques mètres de chute libre plus tard, Reiha se releva péniblement au milieu d'un tas de brouissaille, couverte de branchages et de feuilles qu'elle s'empressa d'ôter de sa tenue afin de paraître sérieuse. Puis elle jeta de brefs coups d'oeil autour d'elle, constatant que personne ne l'avait vue se ramasser ainsi. Tant mieux ! Elle pourra ainsi se focaliser sur le nettoyage de la zone sans avoir à batailler verbalement pour défendre sa réputation. En parlant de nettoyage... c'était plutôt calme, comme zone. Ne l'a-t-on pas envoyée ici justement parce qu'il y avait quelques hollow en train de se rassembler ? Si. C'était justement pour éviter que ce rassemblement ne prenne trop d'ampleur et ne se change en Menos que Reiha était à la charge de ce périmètre sauvage. Mais... il n'y avait pas l'ombre d'un hollow. Pas pour le moment, en tout cas.

Des cris brisèrent alors le silence. Parmi eux, on pouvait reconnaître le râle grave et résonnant des hollow. Mais il n'y avait pas que ça, on pouvait aussi entendre quelque chose de plus humain. Y aurait-il des rescapés ? Les humains ne sont-ils pas censés être, pour la plupart, à l'intérieur d'Ark ? C'est sûr ; Reiha avait encore beaucoup à apprendre du monde humain. Cela ne l'avait pourtant pas empêchée de s'activer et d'avancer vers la source de tous ces cris. Mais, alors qu'elle parvînt enfin à distinguer quelques masses au loin, la plupart d'entre elles finirent par disparaître, par se volatiser d'une façon caractéristique aux hollow. Quelqu'un venait de les éliminer. Un humain ? Non, des humains. Les présences étaient multiples. Reiha s'approcha un peu plus pour les observer, restant cependant suffisamment éloignée pour ne pas causer de grabuge. Ils avaient l'air de s'en sortir. Plutôt impressionnant. Enfin... La plupart d'entre eux ne présentaient pas d'aptitudes exceptionnelles et avaient même parfois peur pour leur vie, contrairement à leur leader qui gardait son sang froid et exterminait sans sourciller.

Peu après, les humains se rassemblèrent et s'éloignèrent. Ils continuaient de circuler au travers du périmètre confiée à la Nittohei, ce qui permit à cette dernière de silencieusement veiller sur eux, de peur que d'autres hollow ne soient attirés par un tel rassemblement d'âmes. Et cela ne manqua pas. En chemin, la Shinigami put éliminer quelques créatures relativement peu puissantes. Mais ce manque de puissance était aussi synonyme de manque d'intellect ; ils étaient simplement attirés par ce qui leur semblait appétissant. En bref, de la piétaille dont n'importe quel Shinigami formé pouvait se débarrasser en quelques coups de sabre.

La nuit finit par tomber. Conscientes du danger, les âmes trouvèrent un endroit où installer un camp. Au sommet d'une colline. Et mine de rien, cela allait faciliter le travail de la demoiselle en attirant tous les affamés ici. Les premiers ne tardèrent d'ailleurs pas à faire entendre leurs cris. Reiha sortit alors de l'ombre et se posta fièrement en contrebas du camp de fortune, là où elle attendit que le premier hurleur se jette sur elle. Dégainant sa lame, la déesse de la mort trancha au travers du hollow comme dans du beurre. Il faisait partie des plus faibles, pour sûr. N'était-ce d'ailleurs pas suspect qu'aucun gros spécimen ne se montre ? La récompense était pourtant des plus alléchantes. Se pourrait-il qu'un monstre plus intelligent que ses compères ne se contente que d'observer et tirer des conclusions ? C'était probable ; les petits hollow arrivaient à vagues beaucoup trop régulières et ne posaient pour le moment aucun réel problème, comme dans un tower defense. Et, lorsque des spécimens un peu plus gros débarquèrent en escouade, Reiha fut forcée d'admettre que ces attaques n'étaient pas si désorganisées que ça.

« Byakurai ! »

Un éclair s'échappa de son index pour traverser le masque d'os d'un des hollow médians alors qu'il n'était pas encore à portée de sabre. Dans un même temps, le Kido avait aussi pour but de transmettre une position exacte aux humains pour qu'ils se tiennent sur leur garde. Ils n'allaient d'ailleurs pas tardés à être sollicités puisque, dépassée par le nombre, Reiha fut contrainte de reculer de plus en plus, grimpant pas à pas la colline alors qu'elle luttait pour repousser l'envahisseur. Mais, soyons honnête, trancher trois ou quatre hollow n'allait pas changer la donne. Ceux-ci étaient plus robustes et puissants que ceux dont elle s'était occupée sur la vague précédente. Seule, elle ne pouvait que battre en retraite. Cependant, abandonner ces humains était hors de question. Même si eux pouvaient peut-être gérer la situation, son honneur de Shinigami lui interdisait de ployer devant l'ennemi. Mais il ne lui interdisait pas de quérir de l'aide.

« Humains ! s'égosilla-t-elle pour se faire entendre. Groupe de hollow à trois heures ; un autre juste devant moi. La zone n'est pas encore sûre, vous êtes certainement la cible d'un plus gros hollow ! »

Ils pouvaient bien voir la menace, alors pourquoi pas les Shinigami ? En tout cas, Reiha savait que leur leader, lui, était capable de voir les entités spirituelles. Ce n'était cependant pas encore certain pour le reste.

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Ven 24 Mai - 11:28

L’Ambiance du camp était bien moins tendue que lors des manœuvres dans la forêt. En quelques sortes, c’était le moment ou tout le monde allait commencer à se relaxer. Les Guardians se réunissaient autour du feu, gamelle à la main, d’autres étaient dans les tentes montées à se reposer un peu.

Nathan, lui, comme à son habitude, se trouvait au niveau d’un amas de rochers surplombant le camp, lui offrant un bon poste de garde pour surveiller les environs. Son regard balayait la zone, de temps à autre, il se perdait sur l’holocom lui ayant servit à envoyer ses coordonnées. Il attendait un retour, d’habitude, il ne fallait pas longtemps pour qu’une réponse n’arrive, mais, cette fois cela paraissait étrange.

Les sourcils froncés, l’air de dire qu’il était plutôt contrarié, il rangea l’Holocom et s’attela à la tâche qu’il s’était confié. Son fusil dans le dos, il attrapait une paire de jumelles et scrutait la forêt qui bordait la colline quand soudain, une présence l’alarma. Une présence, brève, mais intense. Fermant les yeux, il semblait se concentrer, du repérage spirituel ? Là n’était pas sa spécialité, mais il parvint tout de même à orienter son regard dans la direction de l’Ange de la mort. Le flash causé par son Kido confirma l’évidence… les parasites étaient de la partie.

« Restez sur vos gardes, nous ne sommes pas seuls. Enfilez vos équipements. » Lâchait froidement le Dellinger à l’intention de ses compagnons.

Tapotant sur un clavier tactile présent sur son bras gauche, celui-ci se mit à rayonner par toutes les interstices et commençait à recouvrir le corps de Nathan d’un champ invisible, masquant ainsi sa présence. D’un bond, il descendit de son rocher et s’enfonça dans la forêt, à trois heures, comme indiqué par l’ange de la mort. Et effectivement, celle-ci ne s’était pas trompée. Une nuée de hollow, tapie dans les bois, sûrement attiré par la troupe de Guardians… Un tel amas d’âmes était prisé par les Hollows d’Old World, mais étaient-ils suffisamment nombreux pour s’occuper d’une troupe de soldats de Brotherhood surentraînée ?

Tapis dans l’ombre, Nathan était adossé à un arbre, les effets de son camouflage étaient parvenus à tromper la vigilance des Hollows. Alors, pour aider ses camarades à repérer les cibles, celui-ci craqua une fusée éclairante. Illuminant le bois d’une vive couleur écarlate, le cri des Hollows permirent aux soldats de les repérer.

Grâce à l’intervention de Reiha, les humains purent se préparer à temps pour contrer cette attaque surprise. Soudain, un déluge de balles s’abattit sur la zone. Perçant la chair de la troupe de hollows, certains continuèrent tout de même à avancer… Les Guardians avaient beau être de parfaits soldats, visiblement les forces de l’inconnu restaient encore un mystère pour eux.

Un soupir s’échappait de la bouche du Soulmate, lorsqu’il décida enfin de rejoindre la baston en les prenant à revers. Un par un, les hollows retardataire se virent détruire sans qu’ils ne parviennent à comprendre ce qu’il leur arrivaient… et-ce, jusqu’à élimination totale du contingent de monstres. S’il était parvenu grâce à ses soldats à se défaire du pack, nul doute que l’ange de la mort ait pu faire la même chose de son côté… et justement.

Désormais sur ses côtes, Nathan traversa rapidement la forêt, pour rejoindre le lieu de l’affrontement de Reiha et son tas de soucis. Restait à voir si elle en était vraiment capable… Dans le cas contraire, le Soulmate ne tarderait pas à arriver pour lui donner un coup de main.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Ven 24 Mai - 14:09

Cohue. De nombreux sons se faisaient entendre çà et là alors que la colline devenait un champ de bataille à petite échelle, le sommet d'un affrontement entre humains et hollow. Comme Reiha l'avait anticipé, son kido venait de remplir sa double fonction, à savoir éliminer un hollow et signaler sa position dans un même temps. Peu après, l'écho d'armes à feu se fit entendre et résonna sur des lieues. N'étant que très peu familière avec ce type d'armement, la Shinigami se demanda de nombreuses fois si c'était réellement efficace contre les monstres de chair aux masques d'os. Mais elle devait avant tout se préoccuper de ses propres adversaires.

S'il fut difficile de les affronter tous en même temps, la géographie permit à la Nittohei de prendre l'ascendant sur ses opposants. Si elle reculait tout en se défendant, il serait impossible pour les hollow de l'encercler compte tenu de la présence de cette colline pour les ralentir. Cette lente retraite ne tarda cependant pas à épuiser physiquement la combattante qui, après avoir tranché le masque de son dernier opposant, se permit pour la première fois de souffler un grand coup. Malheureusement, ce n'était pas terminé et Reiha le savait pertinemment. Il lui fallait reprendre son souffle au plus vite.

Se concentrant avant tout sur sa récupération, elle mit plus de temps que prévu à se rendre compte qu'on l'observait. Fort heureusement pour elle, il ne s'agissait pas d'un hollow mais bien d'un humain. Décidée à partir à sa rencontre, elle rengaina son sabre et s'avança dans la direction de cette présence tout en s'étirant, ne voulant que relâcher toutes ces douleurs naissantes qui lui rongeaient les muscles. Il fallait que le sang continue de les irriguer correctement, sous peine de se retrouver handicapé pour le prochain affrontement qui ne tardera plus.

La rencontre fut inévitable puisque l'humain semblait aussi s'avancer dans la direction de la Shinigami. Cette dernière, bien que formelle, se passa de toute forme de présentation pour le moment, sachant que le temps était compté. Qui plus est, son interlocuteur – qu'elle reconnut comme le leader de la troupe aperçu lors de ses repérages – avait l'air bien rodé au combat et dégageait une impression plutôt lourde, un genre d'aura qui criait "je me suis battu plus d'une fois et j'aime pas tourner autour du pot". C'est pour cela que Reiha, se passant également de salutations, lui fit d'abord part de son avis sur la situation afin que les humains soient prêts à riposter.

« Si mes prévisions sont exactes, il y aura une nouvelle attaque sous peu. Leur nombre diminue à chaque fois au détriment de leur puissance qui, elle, ne fait que croître. C'est comme si la chose derrière tout ça cherchait à nous épuiser. »

Une méthode de chasse basique, en l'occurrence. Sauf qu'à défaut de pouvoir faire courir son gibier, le chasseur de cette soirée comptait l'obliger à se défendre jusqu'à épuisement pour ensuite pouvoir venir cueillir ses proies sans rien risquer. Ceci ne se tenait que si Reiha avait raison, bien sûr. Mais jusque-là, elle ne fut pas en mesure de trouver de point capable de démentir cette théorie.

« À sa place, j'irais peut-être même plus loin en laissant mon ennemi découvrir ce plan. Après quoi, je lui ferais croire qu'il a l'ascendant en lançant une pseudo attaque finale – qui serait en réalité en deux temps. Mais peut-être que je fabule. Dans tous les cas, il ne faut délaisser aucun front, même si un ennemi plus puissant se présente. »

Pragmatique, elle essayait d'entrevoir toutes les possibilités afin d'être prête à les contrer. Une des règles de la stratégie militaire est de ne jamais sous-estimer son adversaire ; au contraire, le tenir en haute estime permet de ne jamais se faire prendre à revers. Le grand hollow derrière tout ça était-il réellement primitif ou intelligent ?

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Dim 26 Mai - 13:48

Au pas de course, il arriva sur le lieu des affrontements entre la Shinigami et le reste des hollow. Son premier premier reflexe fut de dégainer son fusil, Un bruit strident émanait de celui-ci, signe qu’il était chargé et prêt à tirer à tout instant. Il scrutait les bois, à l’affût du moindre bruit suspect qui pourrait justifier le tir, mais rien, la zone semblait déserte. Néanmoins marquée par de récents affrontements, il ne faisait nul doute que la silhouette qu’il avait vu soit dans le coin.

Il ne s’était pas trompé, car en effet, ladite silhouette apparut face à lui ; arborant les traits d’une jeune femme, munie d’un sabre et d’une tunique noire. « Pas un pas de plus. » Sommait le Soulmate, fusil à la main, il braquait le bout de son canon droit sur la tête de l’inconnue. « Autorité de Brotherhood, que faites vous par ici ? Parasites. » Sourcils froncés, regard affirmé. Il ne faisait aucun doute que la peur de l’inconnu motivait le soldat à faire particulièrement attention à ces facteurs non identifiés qu’étaient les entités spirituelles.

En guise d’explication, il reçut un vague résumé de ce qui était en train de se produire, les agissements des Hollows étaient certes assez compliqués à prévoir, mais ce genre de comportement était quelque chose auquel Guardians et même Dirigeants ne semblaient pas avoir défini… « Un Alpha… une meute.. ? » Ces mots sortirent de la bouche du Leader des humains. Une vague discussion, c’était tout ce qu’il s’était rappelé du dernier meeting des Soulmates. Ils avaient été mis au courant de potentiels agissements de ce genre, mais, aucun n’avait été recensé ici, dans le monde humain.

Tout en braquant le bout de son canon sur Reiha, il s’avança, pas à pas lentement afin de ne pas se faire surprendre par quelques mouvements brusques… Quand soudain, d’un svelte mouvement d’épaules, Nathan envoya voler un coup de crosse dans la mâchoire de la Shinigami. « Brotherhood ne reçoit aucun ordre de la part de monstres, quels qu’il soit. » Ces mots lâchés transpiraient le formatage volontaire pratiqué par le Soulmate, qui ainsi faisant, se pliait à la façon de penser de l’Awaken.

« S’il est si malin que ça, nous n’aurons qu’à le laisser arriver. La colline est un bon point à défendre… Quant à toi, parasite, tu vas nous servir d’appât. » à la suite de cette phrase, il décrocha une fusée éclairante de son dos et la jeta au pied de l’envahisseuse.. « Tu n’auras qu’à craquer cette torche, ça émettra une vive couleur qui permettront à mes hommes de te repérer… Quant au reste, j’ose imaginer que tu sauras te débrouiller. »

Au dernier moment, quand le mouvement semblait particulièrement agressif. Il dégaina son pistolet, le braqua en direction de Reiha. Décalé de quelques centimètres à peine de la tête de la Shinigami, le coup partit. Sifflant à côtés des oreilles de celle-ci, elle put néanmoins s’estimer heureuse, car la balle venait de se loger directement dans le masque d’un hollow, particulièrement silencieux, qui vola en éclat.

« La zone n’est pas sûre, mais, pour l’instant… Tu es sous la responsabilité de Brotherhood. »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Lun 27 Mai - 10:06

L'humain s'était montré froid. Même plus encore, il avait été cinglant, menaçant et détestable. "Parasites", hein ? Ne pas lui gueuler dessus, ne pas le faire... Allez Reiha, tu peux y arriver. L'ennemi n'est pas l'humain, l'ennemi n'est pas ce camp de fortune mais les monstruosités qui l'attaquent. Ce n'était pas le moment de s'attirer les foudres d'un adversaire supplémentaire, même si celui-ci n'avait pas à se montrer aussi amer. C'est finalement un lourd soupir qui s'échappe des narines de la Shinigami, sa bouche ayant été à l'instant fermée par un coup de cette étrange arme. "Monstres" maintenant. Quoi, sérieux ? Il ne sait pas faire la différence entre une bonne âme, une qui est là pour le protéger, d'une qui veut juste le bouffer ? pensa la jeune femme sur l'instant. Ou est-il simplement si centré sur la race humaine qu'il en oublie tout le reste, pourtant si nécessaire à l'équilibre du monde ?

« Le "parasite" a un nom. Plus encore, c'est un être vivant et conscient au même titre que vous, mon bon seigneur à l'attitude si clémente. »

Si les paroles de la Shinigami laissaient transparaître une ironie et un ras-le-bol évidents, elle ne s'évertua pas à répondre plus que ça, estimant de toute manière que ce n'était ni le lieu ni le moment de se battre pour des futilités pareilles. Si elle avait répondu cette fois-ci, c'était surtout pour exprimer sa volonté de ne pas s'écraser sans rien dire. Comment changer les mentalités en les acceptant telles qu'elles sont ? C'était impossible ; il fallait réagir. En l'occurrence, il fallait faire comprendre à cet homme que non, les Shinigami ne sont certainement pas là pour profiter d'eux comme le feraient de véritables parasites, mais bien pour effectuer leur travail en causant le moins de trouble possible. C'est pour cela qu'après lui avoir répondu une seule et unique fois, Reiha reprit un sérieux digne des soldats les mieux formés et tâcha de ne pas broncher même lorsque le leader humain sembla menaçant l'espace d'une seconde. Quel intérêt aurait-il à lui porter préjudice alors qu'il pouvait simplement l'utiliser, comme il l'avait sous-entendu plus tôt ? Le sifflement de la balle arracha tout de même un bref frisson à la Nittohei qui préféra ne pas imaginer si elle en avait été la cible.

« Très bien, je suppose que vous avez vos ordres et protocoles à suivre. Mais j'ai aussi les miens, et ceux-ci sont très loin de vous causer le moindre préjudice, bien au contraire. Rappelez-vous en, s'il-vous-plaît. »

Sur ces nouveaux mots prononcés avec le plus de détachement possible, en espérant lui faire comprendre qu'ils n'étaient ni doux ni durs, Reiha ramassa l'étrange objet qu'on lui avait confié. Le craquer pour l'activer ? Elle put effectivement ressentir une certaine fragilité de l'objet lorsqu'elle le prit en mains. C'est pour cette raison que l'émissaire se montra particulièrement précautionneuse lorsqu'elle plaça l'objet sous sa ceinture, penché de façon quelque peu oblique afin qu'un geste soudain et brut de la jambe ne le brise pas par accident. Après cela, elle balaya les environs du regard. En dehors du hollow ayant tenté de l'attaquer par surprise qui est toujours en train de se désintégrer, il ne semblait pas y avoir le moindre danger. Pour le moment en tout cas. Mais tant mieux puisque cela permettra aux humains de se repositionner en attente de la prochaine vague.

De son côté, Reiha se concentra sur sa respiration et se priva temporairement de sa vue en fermant les yeux, favorisant un repérage spirituel et auditif des lieux. C'était généralement suffisant pour dénicher les hollow puisque ceux-ci, à moins d'être excessivement puissants, ne prenaient généralement pas la peine de dissimuler leur énergie spirituel ou ne savaient tout simplement pas le faire. La Shinigami ne tarda pas à repérer trois nouvelles entités en approche, celles-ci étant évidemment encore plus fortes – mais toujours moins nombreuses – que celles de la vague précédente. Lorsqu'elle fut en mesure de les localiser, Reiha ouvrit enfin les yeux et distingua leur masse en approche ; ils devaient tous les trois faire aux alentours des quatre ou cinq mètres et avaient tous une silhouette on ne peut basique et caractéristique des hollow reposant sur la puissance brute, à savoir une silhouette musculeuse, massive et légèrement disproportionnée.

Le combat s'engagea naturellement lorsque le trio de monstres fut à portée de sabre. Et évidemment, la Nittohei ne put pas les éliminer en un coup. Elle se contenta même d'éviter ou de simplement parer leurs assauts en l'attente d'informations concrètes. Mais après quelques échanges, elle conclut finalement que ces bestiaux n'avaient rien de particulier en dehors d'une force impressionnante. Ils étaient lents, prévisibles et assez stupides. Leurs assauts suivaient toujours la même logique : frapper pour faire mal. Il fut ainsi plus aisé que prévu de trancher au travers de leurs poings pour temporairement les handicaper. Un hollow infirme, un deuxième et enfin un troisi-... Non, pas de troisième. La lame de Reiha s'arrêta net une fois en contact avec l'épaisse peau du troisième membre. Elle ne put couper au travers. Et dans la seconde, le coup de poing lui étant destiné envoya Reiha voler un peu plus loin, jusqu'à ce qu'elle s'écrase lourdement contre un rocher.

« Alors comme ça on croyait que je ne me mêlerais pas à mes soldats ? prononça la bête résistante d'une voix à la fois caverneuse et stridente ; un mélange perturbant.
J'avoue que.. je n'y avais pas pensé. »

Toussant et crachant quelques glaires mêlés à de petites gerbes de sang, Reiha descendit doucement sa main libre à sa ceinture. En un sens, n'était-ce pas plus facile ainsi ? Lui et ses serviteurs allaient ainsi être éliminés en même temps, ici et maintenant. Et, alors que le hollow prit la peine de se présenter sous le nom de "Nidr", l'émissaire blessée ne s'embêta pas à l'écouter et plaça l'étrange objet sous le joux de deux pressions ; celle de sa main et celle du rocher qui s'y opposait. La chose n'eût aucun mal à craquer dans la seconde et se mit aussitôt à dégager d'importantes volutes de fumée rouge. Après cela, Reiha jeta la pseudo torche en direction du gros hollow, révélant ainsi l'intégralité de sa silhouette. Contrairement aux deux autres, des stries colorées recouvraient sa peau sombre. Plus encore, des longues et fines aiguilles lui sortaient du dos par centaines, à la manière d'un porc-épic. Tout ceci n'était précédemment pas visible à cause de l'obscurité ambiante. Mais maintenant, le prétendu chef des monstres était bien reconnaissable, surtout au milieu de ses deux sujets qui ne présentaient aucune caractéristique exceptionnelle. Encore mieux ; illuminé ainsi, il faisait une cible de choix pour les humains pendant que Reiha s'évertua à reprendre une position digne contre son rocher.

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Ven 7 Juin - 1:50
Cet air supérieur, voilà quelque chose qui l’agaçait bien, au point de lui arracher un léger rictus suite aux paroles de la Shinigami. Pour-qui se prenait-elle, cette envahisseuse ? Fort heureusement, elle ne semblait pas représenter une menace immédiate, néanmoins, qui sait-ce que l’avenir réserve. Alors, il se contenta de soupirer un grand coup.

« Pas de temps à perdre, presses toi. » Maugréait-il en tapotant sur un petit clavier tactile sur son avant bras gauche. « Mon capteur s’affole, leur leader ne doit pas être bien loin. »

Sur un hochement de tête, il indiquait à la Shinigami qu’il était prêt, et ainsi, le traqueur devint la proie et les rôles s’inversèrent. Un geste anodin, trahi notamment par un regard sinistre, il n’était définitivement pas prêt à faire confiance aux entités spirituelles, pas encore. Tournant alors les talons, il s’éloigna de la Shinigami. Ses compagnons n’étaient pas bien loin, il ne lui faudrait pas trop longtemps pour rejoindre la colline et obtenir un meilleur champ de vision.

« Guardians, en position, faites feu dès que vous apercevrez le signal… et faites attention ou vous tirez. »


Tel furent ses premières paroles à l’arrivée au camp. Divisé en deux escouades de six tireurs chacune, les effectifs qui la composaient sont des tireurs d’élite. Spécialement sélectionné par Brotherhood pour les opérations extérieures, ils seront les seconds meilleurs alliés de Reiha lors de cette rencontre du troisième type.

La tention était palpable. Du haut de son rocher, Nathan se tenait droit debout. Son fusil semblait s’illuminer, rayonnant au loin comme une étoile dans le ciel obscur. Une lueur dorée s’en échappait, recouvrant la prothèse, l’escaladant pour atteindre l’œil gauche du Soulmate.

Un silence de mort régnait sur la colline. Tous étaient prêt à l’action, et la vue du signal sera salvatrice pour les humains. Une énième brise et enfin, le signal apparut. Illuminant le bois d’une aveuglante couleur sanguine, Reiha, en mauvaise posture venait de révéler sa position, ainsi que celle de la créature. Grotesque et gigantesque, les rayures colorées sur sa carcasse le différenciait des autres…

« Feu à volonté, douchez moi cette horreur ! » Et ainsi, Nathan déclencha une pluie de balles sur le Hollow.

Perforé à tous les endroits, chaque impact de balle creusait un trou de la taille d’une balle de golf dans la chair du parasite… Cependant, cela ne semblait pas être efficace. Chaque balle qui touchait sa cible semblèrent pas l’impacter plus que ça… Inefficace ? Pourtant, les armes de Brotherhood ont toujours été suffisantes pour traiter ce genre de menace.

Jetant un œil au travers du viseur de son arme. Il put voir de plus près l’abomination… Il semblait se mouvoir étrangement, se rétractant sur lui, tel une petite boule… Mais une boule épineuse, qui semblait s’agiter drôlement.

« Derrière moi, tous ! »

Nathan sauta de son rocher, et alors qu’il atterrissait, le Hollow expulsa une volée de pointes, mais toutes les balles tirées par les Guardians de Brotherhood. Une volée de balles et épines balayèrent la forêt, perforant arbres, buissons et fourrées. Sur la colline, l’ont pouvait apercevoir un nuage de poussière.

Silencieuse, la forêt ne fit plus aucun bruit pendant les quelques secondes qui suivirent l’assaut du Hollow… interrompue par un hurlement de celui-ci.

Soudain, un rayonnement éclatant, bref, mais intense perturba l’iris de quiconque présent non loin des lieux quand soudain, une balle sectionna net la nuque du Hollow et fit voler le reste de son corps en éclat. Réduit à l’état de lambeau, il ne fait aucun doute que ce geste était le fait du Soulmate de Brotherhood, du haut de son rocher.  
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Ven 7 Juin - 11:58

Quelle ironie c'était de devoir compter sur cet homme et son comportement détestable. Pourtant, Reiha n'avait pas eu le choix. Les rapports ne mentionnaient jusque-là pas la présence de hollow beaucoup plus puissant qu'elle ; c'était une première pour elle de rencontrer un monstre capable d'ignorer la plupart des attaques. C'est pour ça que, collée à son rocher, la Shinigami ne put s'empêcher de sourire lorsque l'écho des armes à feu se fit entendre. Elle s'attendait à ce que le hollow soit fortement handicapé, au moins le temps de devoir régénérer les nombreuses plaies que l'assaut humain allaient lui laisser. Mais au lieu de ça, la monstruosité encaissa absolument tout sans rechigner. Pire encore ; l'assaut ne semblait pas avoir eu le moindre effet sur lui, si ce n'est l'énerver encore plus.

Vînt ensuite l'heure de la contre-attaque pour le monstre masqué dont les muscles s'agitaient. De même, les longues pointes sur son dos tremblaient, annonciatrices d'un nouvel assaut. Par réflexes, la nittohei contourna difficilement le rocher contre lequel elle se trouvait pour aller se planquer derrière, en espérant que celui-ci soit assez solide pour la protéger. Et, après un cri lugubre brisant le silence qui s'était réinstallé, la chair du hollow repoussa absolument toutes les balles qui lui avaient été envoyées, et expulsa également ses piques dorsales dans un florilège destructeur d'acier et d'os. Une partie de l'attaque ennemie se nicha évidemment dans le rocher protégeant la Shinigami, l'endommageant sévèrement. En tout, Reiha put sentir et compter deux balles se loger dans son bras droit. Elle serra les dents pour ne pas geindre et ainsi rappeler son existence au monstre, mais la tâche fut évidemment rude. Un de ses muscles devait avoir été touché par la contre-attaque ennemie. Saloperie.

Peu après le cri monstrueux, un nouveau coup de feu retentit. Celui-ci mit cependant fin à la cacophonie du hollow. Était-il mort ? Reiha jeta discrètement un coup d'oeil sur le côté et fut témoin de la désintégration du hollow. Avec ceci, le calme s'abattit pleinement sur la colline. L'émissaire précautionneuse prit cependant le temps de se concentrer pour tenter de détecter une potentielle présence ennemie dans les environs mais ne détecta rien. Était-ce la fin ? La fin de l'alpha, dans tous les cas.

Elle se redressa péniblement et rengaina sa lame, puis prit le temps d'observer sa nouvelle blessure en la soumettant à l'éclat de la lune. Les deux balles étaient bien logées à l'intérieur de son bras droit, laissant derrière elles deux plaies sanguinolantes bénignes mais qu'il fallait tout de même traîter avant qu'elles ne s'infectent. Et c'est dans ce genre de situation que Reiha regrettait de ne pas être douée en kaido. Ca lui aurait été bien utile. Alors comme ça, sa seule solution était soit de rentrer, soit de quérir l'assistance de ces humains ? Devant avant tout s'assurer de la réussite de la mission, il lui était impossible de rentrer maintenant, à moins de vouloir rédiger un rapport incomplet. Et ce n'était évidemment pas dans le code moral de la nittohei qui put ainsi mettre sa fierté de côté pour remonter doucement la colline. Elle s'arrêta cependant devant les palissades de fortune du camp humain, estimant que leur leader amer aurait très mal réagi en cas d'intrusion non-autorisée. D'une voix claire et vive, la Shinigami signale sa présence et en profite pour faire un court rapport de ce qu'elle a vu.

« Le masque de l'alpha s'est craquelé suite au dernier impact. Cela suffit normalement à les dissiper. Il s'est bien effacé sans avoir laissé la moindre trace d'énergie, ce qui signifie soit qu'il est très bon pour se dissimuler, soit qu'il est effectivement mort. Compte tenu des circonstances, je parierais sur la deuxième alternative. Il est cependant impossible de savoir s'il nous a bien envoyé tous ses serviteurs ou s'il en reste en liberté dans la zone. Dans tous cas, s'il y en a, ils devraient être si désorganisés qu'ils ne poseront pas de réel problème. »

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Mer 12 Juin - 14:11

L’action fut net et précise, en un instant, le Soulmate s’était jeté devant devant ses compagnons. In-extremis, il était parvenu à soulever une bute de terre, de l’épaisseur d’un mur pour parvenir à bloquer les épines de la créature. Cependant, bien qu’il ait été plutôt vif dans sa démarche, il ne put protéger ceux trop dispersés. Alors, tandis que le gros de la meute se trouvait bien à l’abri derrière le mur de fortune du Soulmate, les hurlements de douleur de ses compagnons faisaient écho dans la nuit tandis qu’épines et balles leur arrachèrent leurs derniers souffles.

L’épais nuage de poussière carmin, soulevé par l’impact de la contre-attaque hollow, recouvrait la petite colline. Maintenant napée d’un brouillard à couper au couteau, le point stratégique des humains avait perdu de sa splendeur. Et alors que le silence se fit rompre par le hurlement du Hollow, Nathan, alors derrière sa palissade de fortune, décida de prendre les choses en main. Bondissant de derrière sa cachette, il vint retrouver son perchoir ; et dans ces quelque secondes qui parurent comme une éternité, il s’arma de son fusil, et avec celui-ci, fit feu.

La déflagration, causé par la puissance du coup illumina les environs, souffla toute la poussière de la colline, mais surtout. Fila droit sur le hollow mettant fin à ses jours en un instant. Là ou tout semblait annoncer la victoire de Brotherhood sur la menace parasite… Le soulmate, lui semblait contrarié.

Sourcil froncé, il semblait se torturer l’esprit, comme insatisfait de ce qu’il venait de faire. Un regard lancé sur la colline, il pouvait désormais poser un œil sur les pertes humaines. quatre ou cinq soldats qui auraient mieux fait de rester chez eux aujourd’hui. Cependant, à la réaction de celui-ci, cela ne semblait pas être ce qui le taraudait.

Un bond agile lui permit d’atterrir en douceur sur la terre ferme. Son fusil rengainé, dans son dos, Nathan attrapait son Holocom, visiblement brisé durant la brève rencontre avec le hollow. Un rictus se greffa sur son visage, signe que ses problèmes ne faisaient que de commencer. Le brisant dans le creux de sa main gauche, il balança le reste de son outil de communicaiton, en miettes.

Il fallait faire un rapport des causalités, un simple tour dans le camp lui avait déjà permit de confirmer la mort des recrues les plus inexpérimentées, le gérant des communications et un éclaireur. « Le retour à la maison risque d’être compliqué, préparez vous à remballer vos affaires. Il ne faut pas traîner ici. »

Ces paroles eurent l’effet d’une tornade. À l’entente des mots crus de leur capitaine, certains jetèrent leur arme au sol… Certainement de nouveaux soldats. « Capitaine, prenons au moins le temps d’enterrer nos morts, ils le méritent ! » Soutenues par certains, craintes des soldats les plus avisés, ces paroles scellèrent l’avenir de ce soldat au sein de Brotherhood.

En s’avançant avec une posture agressive, le Soulmate s’approcha de l’orateur et de son bras gauche, saisit la gorge de celui-ci. Une étreinte brutale, où le froid du métal entrant en pression contre sa jugulaire accompagnait les paroles amères de leur leader. « L’Awaken m’a confié l’autorité entière sur cette mission, tu juges peut être bon d’avoir des états d’âme… Mais Brotherhood ne tolères pas l’insubordination. » Et tandis que la pression se faisait de plus en plus intense, les cris de douleurs du soldats s’étouffèrent à mesure qu’il manquait d’air. « Estimes toi heureux, tu n’auras pas à voir tes compères nourrir les vers, vu que tu les nourrira à ton tour, ici même. »

Un regard vide, les sourcils froncés. Le Soulmate appliquait le code de Brotherhood… ou plutôt, ses propres codes. Hors de question de se faire angoisser par un vulgaire soldat, alors que cette mission virait à la catastrophe… de plus, ils étaient remplaçables et non indispensables, pourquoi aurait-il réagi différemment ?

« Capitaine ! » La voix d’un éclaireur le sortit de ses songes. « Une… femme… elle approche du camp ! Qu’est-ce qu’on fait ? »

Intrigué, il relâcha alors la pression et laissa s’écraser au sol, le Soldat de Brotherhood, bleu à cause du manque d’oxygène. Il s’en sortira, mais pour sûr, il ne retentera plus ce genre de folie à l’avenir. « Préparez-vous et partez devant, je m’en charge… Direction Nord-Est, un avant poste de Brotherhood se trouve là-bas, nous pourrons nous organiser et récuperer un nouvel Holocom, prévenez la cavalerie ça risque de dégénérer ici… Je me charge de cette femme, ne vous retournez pas. »

Ainsi, il tourna les talons et se dirigea vers l’endroit signalé par l’éclaireur et put faire face à la Shinigami. Blessée, elle avançait péniblement vers la place forte des humains.

« Tu ne retiens pas tes leçons, parasite. »
Lâchait le Soulmate à l’intention de l’ange de la mort, avec un sourire en coin qui s’était vite remis à sa place pour reprendre le sérieux de la conversation. « Si tu veux mon avis, cette créature n’était pas l’Alpha… bien trop faible, mais sa capacité à rameuter d’autres petites créatures me font penser à un lieutenant… Peut être qu’un plus gros calibre se cache non loin d’ici… »

Balançant une trousse à pharmacie aux pieds de Reiha, sans pour autant expliquer ce que les différentes injections présentes à l’intérieur contiennent, le Soulmate poursuivit.
« Mes hommes partent en direction du nord-est, à la recherche d’un de nos avant-poste dans l’Ancien monde, quant à nous, nous allons traquer cette créature... » Un soupir s’échappa des lèvres du Dellinger, tandis qu’il se grattait l’arrière du crane. « Bien que cela me répugne, nous allons devoir faire équipe, tu sais te montrer efficace, soigne toi vite, nous repartons sous peu. »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mer 12 Juin - 16:58

Comme elle avait pu s'y attendre, Reiha reçut un accueil des plus chaleureux. Ah ! On ne change pas les bonnes vieilles habitudes, n'est-ce pas ? Quoi de plus agréable que de se faire appeler "parasite" après avoir assisté à la défaite du hollow et de ses sbires ? Très peu de choses. C'était d'ailleurs si agréable à entendre que la Nittohei, joyeuse, n'exprimait plus la moindre émotion tant elle avait envie de sourire. Non, évidemment ça ne lui faisait pas plaisir. Elle s'était pourtant résignée à ce que l'attitude de l'humain ne change pas, elle ne devrait ainsi plus être surprise ou même perturbée par un tel comportement. Et pourtant...

Heureusement, le tireur ne tarda pas à se recentrer sur le sujet principal de l'entrevue actuelle, spéculant que le hollow dernièrement abattu n'était pas l'alpha. Reiha se mit à méditer sur la question, arrivant à la conclusion que ce n'était pas si improbable, que rien n'était moins sûr. Mais puisque cet hypothétique alpha ne s'était pas montré jusque-là, comment le débusquer ? S'il n'entrait pas en mouvement, c'est qu'il n'en avait pas la moindre intention. Peut-être même qu'il se dissimulera afin de ne pas être trouvé et prendre inutilement le risque de se faire éliminer. Dans tous les cas, il sera sans doute nécessaire de partir à sa recherche.

Au beau milieu de ce bref meeting stratégique, une trousse de secours fut jetée à la Shinigami. Sceptique, elle se demanda un instant si des ustensiles humains allaient pouvoir l'aider. En ouvrant ladite trousse, elle se rendit bien vite compte que ce questionnement avait été des plus stupides. Les humains ont la même physionomie, après tout, pourquoi auraient-ils des outils différents ? Ce fut donc sans trop de peine que Reiha s'administra les premiers soins, commençant par déloger les deux balles de son bras à l'aide d'une pince au prélable désinfectée, puis en bandant ses plaies du mieux qu'elle le put. Ce n'était pas du travail d'artiste, mais ça devrait faire l'affaire.

« En dépit de votre attitude, moi, je ne suis pas répugnée. Je n'ai aucune raison d'avoir la moindre animosité envers votre peuple, bien au contraire. »

Bien que ces mots ne seront sans doute pas du moindre effet dans les oreilles de l'humain belliqueux, Reiha s'était sentie obligée de partager son ressenti dans une telle situation. Elle ne comprenait pas. Cette haine à l'égard des Shinigami était, selon elle, irrationnelle. Elle n'allait mener qu'à encore plus de haine et sûrement du sang versé inutilement. Mais bon ; chacun sa vision des choses, et l'émissaire n'était certainement pas présomptueuse au point de prétendre être en mesure de faire changer l'homme d'avis avec de simples mots. Tout ce qu'elle espérait, c'était qu'il ne la considère ni comme une ennemie, ni comme une nuisance.

« Quoi qu'il en soit, je suis prête à repartir. Si vos soupçons s'avèrent réels, alors nous devons l'éliminer avant qu'il ne décide de changer de secteur. Une idée quant à l'endroit où il pourrait se terrer ? Un endroit où il aurait une vision dégagée sur le champ de bataille sans pour autant être exposé à la première attaque venue. »

S'il y a bien quelqu'un connaissant la géographie des lieux, c'était sûrement l'humain. Après tout, il s'agissait de son monde et non de celui de la Shinigami envoyée ici sous couvert d'une mission, sans informations concrètes en dehors de la mention d'une meute à éliminer.

« Dans le cas où le dernier hollow éliminé n'est pas l'alpha, on devra aussi se préparer à croiser de nouveaux sbires. Un chef de meute ne restera jamais sans serviteurs, à moins d'être suffisamment puissant pour s'en passer totalement. »

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Sam 15 Juin - 3:12

Malheureusement, Reiha n’eut pour seul réponse qu’un silence méprisant, sourcils froncés et bras croisé. Il l’exécrait, l’idée de côtoyer un parasite ne le mettait décidément pas dans son meilleur état. Pour qui se prenait-elle ? Se pensait-elle supérieure à l’esprit humain ? Digne des parasites de son genre. Ce genre de pensée qu’il ne cessait d’alimenter trahissait son calme apparent.

Tapotant de ses doigts sur sa prothèse métallique, le son de l’acier brisait légèrement le silence établi, quand enfin il se résigna à accepter la coopération. Après tout, il n’avait sans doute rien à craindre de cette dernière, mais la suspicion était monnaie courante lors de ce genre d’apparitions. L’Éveillée serait sans aucun doute intéressée d’apprendre que les parasites pullulent dans l’ancien monde, tirer les vers du nez de cette fille serait sans doute la meilleure des choses à faire après tout ça.

« T’as fini ? » Lâchait sèchement le Soulmate. Ils avaient déjà perdu pas mal de temps, ses soldats devaient sûrement avoir pris une bonne petite longueur d’avance sur eux, la route sera sûrement dégagée jusqu’à l’avant poste. « Avant tout, il faut que je passe au campement, récupérer un holocom, sans ça, nous serons perdu ici. » Il jeta un dernier regard à l’endroit où le prétendu Alpha avait été abattu, la zone était à la limite d’être rasée… et pourtant, il sentait quelque chose, quelque chose qu’il n’aimait pas du tout. « Dans notre situation, je pense que le mieux serait de dégager au plus vite, l’affrontement va sûrement faire rappliquer d’autres comme lui, il ne vaudrait mieux pas être dans le coin quand ils se seront rassemblés. » Puis, dans un dernier élan qui lui arracha un rictus de dégoût, il conclu par... « A moi seul, je ne serais pas capable d’en venir à bout. »

Sans Holocom, il n’avait aucun moyen de contacter la base, ce qui dans les conditions actuelles pouvait être mortel. Il tourna alors les talons et se lança dans la direction de l’avant poste humain. Sans perdre une seconde, l’allure à laquelle il courrait dépassait largement les courses forcées que les soldats de Brotherhood entamaient lors des manœuvres d’urgences. Elle était blessée, mais suivre la cadence s’annonçait vital pour la suite des évènements.

Traversant la forêt, une lumière au loin indiquait la présence de l’avant poste. Bien plus gardé que la petite colline, à la vue de l’avant poste, il lançait un regard froid à la Shinigami. « Caches ton arme, et pas un mot. » Sans réellement vouloir l’expliquer, il indiquait les marches à suivre à la demoiselle. Marcher droit, la tête baissée, car étant inconnue d’ici, elle serait vue d’un mauvais œil.

À l’arrivée aux portes de l’avant poste, deux soldats postés sur des remparts pointèrent leur armes sur les deux arrivants. Ciblés par des pointeurs lasers émis depuis leur cannons, ils baissèrent leurs cannons à la vue de l’emblème de Brotherhood, sur le bras de Nathan.

La porte s’ouvrait, dans un grincement infernal, les massives portes rouillées laissèrent apercevoir l’intérieur du camp aux deux arrivants. Un contingent de soldat de Brotherhood qui s’agitaient dans tous les sens, l’escouade de Nathan, en cercle autour d’un feu, comptant munitions et rangeant leurs armes dans leurs fourreaux.

Il se dirigea vers le poste de communication, où l’attendait sur place le gérant de cette base. « Un holocom, vite. » Le soulmate donna l’ordre et immédiatement, on lui en fit quérir un. Il ne perdit aucun instant, s’activant dans un léger bip, la lumière de l’objet éclairait le visage de Nathan et alors qu’il semblait communiquer via celui-ci, il se fit interrompre par le gérant.

« Votre escouade nous ont dit que vous aviez établi un camp sur une colline, au sud-ouest d’ici... » Le gradé semblait perplexe, son regard semblait indiquer l’incompréhension. « La zone concernée est un terrain plat, nous n’avons jamais vu de colline là-bas. »

Soudain, un hurlement infernal retentit dans la forêt…
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Sam 15 Juin - 13:50

Amer. Froid. Belliqueux. Tous les humains étaient-ils comme ça ? Reiha en doutait, fort heureusement. Elle savait bien que certains se seraient montrés bien plus amicaux dans un contexte pareil. À contrario, peut-être que d'autres n'auraient même pas cherché à comprendre et auraient tenté de tuer la Shinigami. Qui sait ? Si des types comme l'énergumène en face de lui existaient, c'est qu'il devait y avoir bien pire dans la nature. En voyant les choses de cette façon, la Nittohei fut brièvement en mesure de relativiser, comme quoi "ça aurait pu être pire". Ce raisonnement fut ensuite confirmé par les propos de l'humain qui avoua ne pas pouvoir se charger seul de la menace. Enfin ! Ces mots arrachèrent un bref sourire à Reiha. Son expression ne se voulait évidemment pas moqueuse ni même hautaine. Elle était simplement ravie que son aide soit au moins reconnue, même si sa personne n'était toujours pas appréciée. Une chose à la fois ! Peut-être pourra-t-elle s'attendre à un miracle quant à la suite des événements, à ce rythme.

« Bien. Allons chercher ce.. holocom ? et faisons ce que nous avons à faire. »

Reprenant alors tout son sérieux, elle suivit l'homme sans faire d'histoire, évidemment incapable de déterminer où se trouvait le fameux campement. Le bois fut alors traversé, au moins jusqu'à ce que des lumières se fassent perceptibles. Vu leur nombre et leur intensité, le poste en question devait être sacrément bien alimenté en énergie, et donc bien gardé. Ces quelques suppositions ne tardèrent pas à être confirmées lorsque Reiha posa ses yeux sur la bâtisse avant de recevoir les nouvelles instructions de son allié de fortune. Cacher un Zanpakuto, comme ça ? Reiha leva les yeux vers l'humain, l'air hagard. Comment était-elle sensée cacher une arme aussi longue que son buste ? Le regard de l'humain voulait tout dire, on pouvait y lire un grand "C'est pas mon problème". Et c'est dans ce genre de situation que Reiha regrettait de ne pas être une experte du Bakudo, car elle savait que beaucoup d'entre eux étaient en mesure de sceller leur propre arme dans un objet à première vue inoffensif.

Bref ! Il n'y avait pas trois milles solutions à ce problème. Soit Reiha acceptait de dissimuler son arme dans les fourrées – chose que n'importe quel Shinigami refusera évidemment de faire – soit elle s'improvisait magicienne et la planquait sous ses vêtements en espérant que ça fasse l'affaire. Autant dire que la seconde solution, même si totalement improvisée, était la meilleure aux yeux de l'émissaire et détacha immédiatement le sabre de sa ceinture et se retourna en bref instant pour le faire passer sous ses vêtements. On fait comme on peut ! Heureusement, l'uniforme Shinigami est suffisamment ample pour que cela ne se voie pas trop. Ainsi Reiha se retrouva-t-elle avec son Zanpakuto sommairement dissimulé, le fourreau glissant contre l'une de ses jambes et la poignet frappant contre son bassin. En somme, la localisation de l'arme n'avait pas changé ; elle était juste passée de l'extérieur à l'intérieur. C'était relativement inconfortable, mais puisqu'il n'y avait apparemment pas le choix... Dire que ce n'était pas la seule directive à suivre !

Agacée mais toutefois compréhensive, Reiha accepta de se plier à ces quelques règles pour le bien de sa mission, ne prononçant plus le moindre mot une fois la forteresse atteinte. Neutre, elle ne défiait pas qui que ce soit du regard, sans doute par peur de tomber sur encore plus sanguin que l'humain qui l'accompagnait déjà. Ses yeux se perdirent cependant de temps en temps pour observer toute cette technologie humaine à laquelle elle ne comprenait évidemment rien. Elle était véritablement en terre inconnue.

Restant malgré tout attentive à son milieu, elle ne perdit pas une miette de la prochaine conversation entre son partenaire du jour et ce qui semblait être une forme d'autorité. Pas de colline ? Perplexe, la Shinigami prit le temps de méditer sur le sens caché de cette révélation mais se fit interrompre par un hurlement significatif que tout le monde ici avait probablement reconnu. Et le plus inquiétant, c'était la puissance de ce hurlement. Pour qu'il résonne d'aussi loin, il fallait que la bête soit relativement puissante – ou colossale, à défaut. Cette deuxième hypothèse, reliée au fait que la fameuse colline n'existait en réalité pas, mena à la pire des conclusions. Le camp installé par les humains se situait sur le dos de l'alpha. Maintenant, Reiha comprenait pourquoi elle n'avait rien senti ; l'aura du dernier monstre englobait tout, il était littéralement l'environnement. Comment ressentir sa présence qui ne se démarquait alors pas du reste ? Impossible, à moins de se tenir suffisamment loin.

« Il va falloir que je leur fasse un rapport, et aussi que je les incendie pour m'avoir refilé ça... murmura-t-elle à sa propre personne. »

Evidemment, elle n'allait pas être en mesure de s'en charger seule. Même en binôme avec l'humain, Reiha doutait fortement de pouvoir y parvenir, surtout lorsque son regard se perdit au travers une des vitres de la pièce pour distinguer une ombre lointaine mais massive en train de déformer le paysage. Elle déglutit aussitôt. Ouais, c'est clair. Ils n'y arriveront certainement pas à deux. Et de son côté, Reiha ne savait rien quant à tout ce que la base humaine avait à offrir. Elle savait que des hommes y résidaient mais... c'est tout. Que ce soit niveau défense ou armement, elle ignorait tout. C'est donc naturellement que son regard se tourna vers Nathan, dans l'espoir que celui daigne éclairer sa lanterne.

« Peut-on réellement se défendre de cette chose ? Si oui, dites-moi quoi faire. Vous connaissez cet endroit mieux que moi. »

Est-ce que l'interdiction de sortir son arme était toujours en vigueur, maintenant ? Elle n'en savait rien. Est-ce que son sabre se révélera au moins utile dans cette situation ? Peu de chance. On ne s'attaque pas à un mont avec un cure-dent.

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Mar 18 Juin - 18:20
À nouveau, il brisa l’objet qu’il tenait entre ses mains. Ses yeux rouges, injectés de sang, en disait long sur l’état actuel de Nathan. Fou de rage, il ne croyait pas ce qu’il se passait. Voilà de quoi bien blesser son égo, qui l’aurait cru ? Ils étaient sur le dos de l’alpha, depuis tout ce temps !

Saisissant le gérant de la base par le colback, il plongeait son regard enragé dans le sien. « Vous n’avez reçu qu’un seul ordre de l’Awaken, la tenir au courant de ce qu’il se passe dans votre zone d’opération… et pourtant... » Le jetant au sol, il ne prit même pas la peine de continuer ce qu’il faisait, histoire de ne pas offrir un spectacle à son invitée Shinigami, qui sait ce qu’elle pourrait raconter à ses supérieurs une fois tout ça terminé.

« Quelque chose te dérange ? »
Lâchait le Soulmate, sur le même ton, tandis qu’il prenait la porte pour sortir du poste de communications. Au loin, se profilait la gigantesque silhouette du Hollow. Son cri faisait écho dans toute la forêt, son reiatsu, quasi palpable, se deversait dans la zone. Les soldats de brotherhood s’agitaient, c’était la panique dans le camp… Qui aurait cru voir un tel spectacle, ces Guardians étaient la honte de l’humanité.

« Tssk. » Blazé par ce qu’il se passait devant lui, il ne fait aucun doute que le Soulmate était à la fois profondément ennuyé mais surtout, empli de honte. Démontrer un tel moment de faiblesse à des parasites, c’était à vomir. « Avec des éléments comme ça, il sera effectivement dur de se défendre. »

Une longue inspiration, c’était ce qui lui avait permis de reprendre le pas sur ses émotions. Il était définitivement hors de question de perdre la face maintenant, Brotherhood ayant fait vœu de défendre l’humanité, par tous les moyens, ils allaient s’occuper de ce gigantesque Hollow.

« Bien, que tout le monde se calme.. » Lâchait le Soulmate à qui voulait l’entendre. Cependant, la panique empêchait tout le monde de faire attention à l’autorité suprême que représentait le Soulmate. La peur pouvait être une étrange sensation, capable de faire perdre le contrôle aux plus faibles… toutefois, le Dellinger pouvait se montrer encore plus terrible que ces créatures. Son arme de poing sortie, il ne rajouta pas un mot avant de tirer directement sur le premier Guardian en train de courir. Abattu froidement, son corps s’étalait au milieu du camp et très vite, l’agitation céda sa place au silence. « Vous avez le choix, mourir tout de suite, comme des lâches… ou bien, vous battre et mourir pour la survie de l’humanité. » Ses paroles faisaient écho dans le camp et personne n’osa l’interrompre cette fois-ci. « C’est ça, l’image que vous voulez donner de l’humanité ? » Ajoutait-il en lançant un regard en coin à Reiha. « Il n’est donc pas étonnant que ces parasites se pensent tout permis, à vadrouiller dans notre monde, comme si c’était le leur… Guardians, vous êtes déjà morts, alors, tachez de le faire dignement. »

Nullement besoin de rajouter quoi que ce soit, s’il y avait bien quelque chose qui pouvait faire réagir n’importe qui, c’était de l’acculer au pied du mur… et ça, ils l’avaient compris. Dans l’état dans lequel ils se trouvaient, il était clair qu’ils allaient se faire dévorer sans combattre, mais désormais, ils avaient au moins une chance de pouvoir se défendre.

« Est-ce que tu as déjà été confrontée à des créatures comme ça dans ton monde ? Est-il possible de les attirer ? » Reiha allait être la source d’informations quant à la manière d’opérer sur le comportement du Hollow… Nathan, quant à lui allait fournir la puissance de frappe ainsi que les possibles manœuvres armées. « Trouvez moi un endroit, assez étroit pour qu’une cible comme ça puisse être restreinte dans ses mouvements. Dites à tous les guardians disponibles de se tenir prêt, à mon ordre nous passerons à l’action. »

Ils allaient enfin travailler mains dans la main, même si cela ne semblait vraisemblablement pas plaire à Nathan, ni aux soldats, qui, à force de la voir trainer autour du Soulmate ; commençaient véritablement à se poser des questions sur sa personne..
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Mar 18 Juin - 20:11

Étonnant. Reiha aurait pensé que le mauvais comportement de l'humain n'était adopté qu'envers les entités spirituelles. Mais non, grosse erreur. Même envers ses pairs, il se montrait particulièrement cinglant et violent. À peu de choses près, la Nittohei avait même cru que l'homme n'aurait pas hésité à maltraiter le responsable des lieux. Bien, bien... Voilà quelque chose qu'elle ne comprenait pas. Comment était-il possible de traiter des frères d'une telle manière ? Ca lui échappait totalement. Mais puisque ce n'était pas ses affaires, l'émissaire se contenta de se taire et d'observer la scène avec le plus grand flegme qui soit.

« Rien qui ne me regarde. Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles. »

Enfin... s'il était au moins possible de dormir, car chaque entité capable de ressentir l'énergie spirituelle devait éprouver quelques difficultés à se mouvoir ou parler, pour les plus faibles en tout cas. L'homme s'éclipsa d'ailleurs à l'extérieur, sans doute pour faire un état des lieux. Enfin, c'est ce que Reiha pensait. Que nenni ! L'humain souhaitait ramener l'ordre, ce qui aurait été honorable s'il n'avait pas tiré dans l'un de ses confrères pour obtenir le silence. Soupir silencieux de la Shinigami. Ne pas s'en mêler, ne pas s'en mêler, ne surtout pas s'en mêler... Au lieu d'intervenir, elle prit sur elle et tâcha plutôt d'écouter le discours de son partenaire de fortune. Avec un peu de chance, peut-être qu'il allait être si inspirant que les troupes s'en retrouveraient gonflées à bloc. Peut-être même viendra-t-il avec un plan de génie à proposer ! Eh bien... oui et non. S'il avait effectivement réussi à obtenir de la disciplines de la part des hommes, ce fut au prix d'une autre remarque indirecte que Reiha dût encaisser. Ne pouvait-il pas réfléchir à un moyen de défaire le hollow plutôt que de s'en prendre en permanence aux émissaires ? Et à en juger de sa façon de parler, cet homme ne se préoccupait que très peu – si ce n'était pas du tout – de ces histoires de balance des âmes, car les dieux de la mort ne vagabondaient pas ici pour s'approprier les lieux. Enfin... certainement pas Reiha, en tout cas.

Il serait cependant inutile de poursuivre ce débat stérile, car même si la Nittohei en avait fortement envie, elle savait également que cela serait contre-productif et préférait de loin réfléchir à des plans pour au moins handicaper la monstruosité progressant vers la base. Elle put au moins s'estimer heureuse que son interlocuteur l'ait compris et accepte enfin de coopérer. C'était reposant ! Même si la jeune femme devait supporter tous ces regards sur elle, ce n'était qu'un faible prix à payer pour pouvoir accomplir sa mission et être enfin en mesure de rentrer au Seireitei.

« Pas de cette taille, mais les archives mentionnent l'existence de tels monstres même en dehors des Gillian. Hmm... Elle prit une courte pause le temps de pouvoir rassembler les bonnes informations et les retranscrire en mots. Celui-ci est clairement doté d'un intellect. À ce titre, il ne tombera pas dans de primitives embuscades à moins de penser pouvoir les ignorer. Néanmoins, les hollow sont tous attirés par la même chose : l'énergie spirituelle. Quoi qu'il arrive, il sera toujours attiré par la plus grande et puissante source d'énergie. Il aura beau prendre toutes les précautions qu'il veut, son appât du gain et sa faim le pousseront naturellement vers le "repas" le plus alléchant. C'est pour ça qu'énormément de ces monstres viennent s'écraser sur vos murs. Soufflant un bon coup, elle conclut enfin. En gros, oui. Vous pouvez les attirer. Cela demandera cependant de bien estimer la valeur spirituelle de chacun afin que l'appât soit plus intéressant que le reste. Mais il faut aussi prendre en compte le rayon dans lequel le hollow est capable de ressentir l'énergie. Sortez de ce périmètre et il retourna sur la source la plus proche. »

De tête, Reiha tenta d'estimer la distance entre la base où tout le monde se trouvait actuellement et l'ancien camp des humains. Elle ne parvînt qu'à une estimation sommaire de cette valeur mais se dit que, de toute façon, l'humanité devrait être en mesure d'obtenir le chiffre exact.

« Prenez la distance entre votre ancien camp et notre localisation actuelle. Pour avoir pu nous suivre ainsi, en ressortant de terre que maintenant, c'est qu'il a pu ressentir l'énergie sur cette distance au minimum. Rien ne dit que son objectif n'était pas de s'approcher de cette base depuis le début, et qu'il n'avait pas progressé à tâtons en se camouflant. Dans ce cas-là, c'est qu'il l'a repérée depuis une distance plus grande encore. »

Alors qu'il devenait de plus en plus difficile de parler sans avaler régulièrement sa salive à cause de l'énergie oppressante du monstre, Reiha décida de faire court pour proposer au moins une alternative à l'humain au coeur froid.

« L'avantage avec ces spécimens, c'est qu'ils irradient tellement d'énergie qu'ils ne ressentent pas les plus faibles. L'inverse est aussi vrai ; si je ne l'ai pas senti tout à l'heure, c'est parce que sa présence s'étendait sur une beaucoup trop vaste distance. Impossible de la distinguer du reste, puisque le reste est lui. Bref. Nous ne sommes littéralement que des moucherons pour lui, ce qui facilite l'approche. Même son masque devrait au final être atteignable par un commando. »

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Sam 22 Juin - 1:45
Elle semblait savoir de quoi elle parle, alors, les parasites sont eux aussi confrontés à ces monstres ? Finalement, ils avaient bien un point en commun. L’éloigner de la base s’avérait être une tâche compliquée. Le mieux à faire restait encore à l’annihiler totalement, cependant, rien ne nous disait que ce Hollow n’était pas capable de nous anéantir… non, face à l’inconnu, il valait mieux la jouer tranquillement.

D’un signe de main, il envoya un soldat au poste de commandement, au pas de course. Et tandis qu’il attendait, il semblait tapoter sur son bras gauche, quand soudain réapparut le soldat. Au creux de ses mains, il tenait une boule metallique, ornée de différentes diodes colorées. Ce n’est qu’une fois jeté au sol et activé via la prothèse du Soulmate, que l’objet révela sa magie.

Un hologramme venait d’apparaître, présentant face à Reiha, une carte détaillée des environs. L’ont pouvait y voir relief, zone de forêt et même par dela les montagnes. « Voyons voir... » Déclarait Nathan, tandis que de sa prothèse, il contrôlait à sa guise cette dite carte. Zoomant et dézoomant à souhait, il scrutait le terrain, voir s’il pouvait être un avantage. « Nous devons faire évacuer ce camp, pour qu’il ne remarque pas notre présence alors que nous l’approchons, semer sa route de pièges. J’ai vu qu’il y avait quelques vehicules dans ce camp, nous les utiliserons comme explosif contre ce hollow, afin de faire prendre de l’avance aux Guardians. » De son doigt, il pointait ce qui semblait être un ravin et sans attendre, il reprit. « La Gorge des Vens, c’est là-bas que nous nous occuperont de cette créature. »

Les indications laissèrent peser un silence, le plan semblait risqué, et il l’était. Mais, dans l’état actuel, seul Soulmate sur place, il n’avait pas le choix que de ruser pour s’en sortir… Mais, là n’était pas tout le problème. « La Gorge des Vens est à deux zones d’ici… de plus... » L’on pouvait lire la peur sur le major qui venait de prendre la parole… néanmoins, il poursuivit. « De plus, c’est une zone noire, la nuit, le ravin est infesté de hollow cannibales, l’ont dit qu’ils se dévorent même entre eux... »

Un sourire se dessinait sur le visage du Soulmate tandis qu’il désactivait la carte. « Vous savez tous quoi faire. Évacuez moi ce camp. » Soudain, après l’ordre du Soulmate, la base se remit en état d’activité. Tout le monde courait à droite à gauche préparant leur paquetage avec le strict minimum. Pendant ce temps là, Nathan lui, confiait la suite des opérations à Reiha. « Nous allons rester en retrait, histoire de ralentir un maximum l’avancée de cette créature… tu t’en sens capable ? »

Non loin de là, résonnait l’écho d’un hurlement infernal tandis que sur eux,  commençait à planer l’ombre de la bête.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Sam 22 Juin - 11:19

Parfait. Il semblait enfin s'intéresser à la mise en commun des ressources afin de pouvoir défaire la monstruosité. Après que la Nittohei lui ait offert les informations demandés, l'humain se fit livrer un étrange objet dont Reiha n'avait aucune idée des supposées priorités jusqu'à ce que la chose soit activée. Devant ses yeux se dressait à présent une carte plutôt détaillée des lieux, une carte avec laquelle l'homme pouvait intéragir à loisir. Fascinant, vraiment fascinant. Mais n'ayant certainement pas le temps de s'émerveiller pour si peu, la Shinigami se concentrait plutôt sur les propos de son partenaire, y hochant la tête car elle n'y voyait pas d'objection. La cavité qu'il pointait du doigt semblait suffisamment profonde, après tout.

« Très bien. Nous devons donc seulement nous assurer de le ralentir ? C'est faisable. »

Selon elle, il n'y avait rien de plus sorcier que ralentir un hollow encore régi par sa faim. Heureusement, celui-ci ne semblait pas avoir atteint le stade ultime qui l'émancipait de sa nature. Le seul contretemps rencontré fut un doute de la part de certains hommes, dont le responsable des lieux qui craignait la présence de hollow cannibales. Quelle innocence, quelle inconscience. Ne savait-il pas qu'un hollow affarmé n'hésitera pas à dévorer ses pairs, peu importe à quel point il se liait à eux, tout ça par peur de régresser ? Ces monstres étaient tous cannibales par définition. Fort heureusement, Reiha n'eût pas besoin de fournir la moindre explication à ce sujet puisque ceux en proie en doute furent rappelés à l'ordre par l'humain au coeur froid dont la dernière question arracha un autre hochement de tête à la Nittohei.

« Oui, évidemment. Pour ça, nous avons juste à le blesser, peu importe où. S'il est bien doué d'un intellect ou même du moindre instinct de survie, il prendra le temps de se régénérer à chaque blessure profonde infligée. Je vous ai justement entendu parler d'explosifs, ce sera parfait pour cette tâche. Il faudrait disposer tout cela où un feu de forêt pourra se propager rapidement. C'est sans doute extrême mais un tel désastre le ralentira indiscutablement. »

Rapidement, elle bougea son bras blessé pour vérifier si la douleur la tiraillait toujours. Ca allait un peu mieux sur cet aspect, de quoi lui permettre de ne pas être trop handicapée lors de ses déplacements, car il fallait maintenant fuir le monstre tout en plaçant des obstacles sur sa route. Mais pour disposer ces obstacles, il fallait déjà acheter un peu de temps pour que l'humain se charge de préparer les explosifs. Elle ne savait pas comment toute cette technologie fonctionnait, mais elle pouvait au moins accorder un délai à son partenaire. Délai qu'elle estimait être le temps qu'elle parviendra à gagner avant que le monstre ne soit entièrement à hauteur de la base.

« Cinq minutes. Est-ce suffisant pour préparer vos explosifs ? Dans tous les cas, je doute pouvoir être en mesure de vous offrir plus de temps à moi seule. Il faudra faire avec. Nous nous mettrons à suivre vos hommes jusqu'à la Gorge après ça. »

Sans demander de reste, elle s'éclipsa. Il n'y avait plus le temps de bavarder, il fallait agir rapidement. Heureusement, évoquer ces feux de forêt lui avait donné une idée relativement simple. Certes, ça n'allait pas lui permettre de causer un incendie aussi destructeur qu'avec une bombe, mais elle pouvait au moins essayer pour voir ce que la créature pensait des flammes. C'est ainsi qu'une fois un peu éloignée de la base, à une centaine de mètres du hollow qui progressait encore, elle se mit à incanter tout en pointant une main vers l'épais feuillage d'un grand arbre. Après avoir prononcé ce verset, une boule de feu rouge prit naissance dans la paume de la Shinigami avant de fuser vers sa cible dès que le nom "Shakkaho" fut prononcé. S'écrasant contre le feuillage, le sortilège l'incendia en très peu de temps. Enfin, Reiha libéra son Shikai.

« Enfile, Shokkou. »

Sa lame, à présent illuminée d'un éclat blanc et pur, irradiait une étrange énergie. Sans perdre de temps, l'émissaire apposa son sabre contre le tronc de l'arbre en train de prendre feu puis s'éloigna, alors que le Zanpakuto et l'arbre étaient à présent reliés par un fil d'énergie spirituelle intangible et quasiment imperceptible. Couture, avait-elle murmuré. Mais elle ne s'arrêta pas là, car d'un simple mouvement, le fil s'était divisé en plusieurs qui s'accrochèrent à tout un tas d'arbres proches de celui "cousu" ; Toile. Enfin, pour l'acte final, Reiha récita un autre verset avant de cette fois-ci poser sa main libre sur le plat de sa lame. Ce ne fut pas une boule de feu qui sortit de sa main mais un éclair qui parcourut le fil d'énergie entier, électrifiant tout sur son passage. Et lorsque le feu en développement fut atteint par ce nouvel assaut, une explosion retentit et se propagea jusqu'aux autres arbres liés. Une fois le travail fait, la Shinigami s'éclipsa pour ne pas se faire prendre dans son propre incendie.

De retour à la base, elle put observer la réaction du monstre face à ce feu de forêt. Il s'arrêta, se recula comme s'il ne voulait pas être pris à l'intérieur, puis ouvrit la gueule. Son corps sembla se gonfler l'espace d'un instant. Puis, dans le seconde qui suivit, le hollow cracha une véritable bourrasque sur l'incendie qui, à défaut d'être propagé plus rapidement, fut éteint comme une rangée de bougies sur lesquelles un enfant venait de souffler. Après avoir perdu du temps pour s'occuper de ça, le hollow reprit sa route comme si rien ne s'était passé. Quelques secondes pour se reculer, quelques autres pour charger son attaque et même pas une minute pour faire disparaître l'incendie. En tout et pour tout, un peu plus de deux minutes avaient été gagnées. C'était moins que prévu.

« Il sera bientôt là ! Nous devons ficher le camp plus tôt que prévu ! »

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Dim 23 Juin - 22:11

Sans perdre de temps, il s’élançait. Les véhicules en vue, le plan du Soulmate se confirma lorsqu’il vit un camion, rempli de barils d’hydrasine, un élément hautement instable lorsqu’il n’était plus à l’état solide, la moindre étincelle pouvait le faire exploser… et au vu de la quantité de barils présent à l’arrière, dans la remorque, nul doute qu’il produirait une explosion phénoménale, qui raserait sans aucun doute l’avant poste.

Débouchant un baril, il le fit basculer d’un coup de pied, puis un autre, puis un autre jusqu’à ce qu’une mare rougeâtre recouvre le sol. Cela devrait suffire, cependant, ils devraient être loin de l’explosion, auquel cas le souffle pourrait les balayer eux aussi. Soudain, la forêt s’embrasa et dévoila la silhouette du hollow. Un long voile noir le recouvrait, ne laissant dépasser de celui-ci qu’un bout de son masque. Seul sa gueule et son nez pointu étaient visible, néanmoins, c’était un bon départ.

Le Soulmate venait de se faire rejoindre par Reiha, visiblement à la tête de cet incendie. Incendie qui n’aura pas été un problème bien longtemps pour la créature, qui, d’une bourrasque venait de souffler le feu de forêt comme s’il n’était qu’une vulgaire allumette. Néanmoins, ce fut suffisant pour que nos deux alliés retinrent son attention.

« Ce sera suffisant… je pense. » Lâchait le soulmate à la Shinigami. Effectivement, le gain de temps pouvait sembler, certes, minime ; mais en aucun cas il n’était à négliger. De plus, attirer son attention signifiait qu’ils allaient désormais pouvoir entrer dans la prochaine étape du plan. « Je crois qu’il nous a repéré, tâchons de lui faire perdre un maximum de temps ! »

Le pied du menos écrasa la porte en ferraille de l’avant poste comme si elle n’était qu’un morceau de carton. Ce qui marqua la fin de la conversation. Désormais, il fallait s’en aller, le plus loin possible, au risque d’être pris dans l’explosion. Détalant du camp à toute allure, suivi par le hollow, Nathan observait en jetant quelques coups d’œil derrière lui.« C’est le moment... » Déclarait-il alors que d’un pas lourd, le Hollow marcha dans la flaque d’Hydrasine, s’éclaboussant le bas du corps et les alentours au passage.

Laissant continuer la Shinigami, le Dellinger s’était retourné, décrochant à toute allure son fusil. Sa cible en ligne de mire, il n’hésita point, quand bien même ils n’eurent pas le temps de s’enfuir assez  loin pour s’affranchir d’éventuels dégâts… au moins, si Reiha ne s’était pas arrêtée de courir pour voir ce que faisait le Soulmate, elle ne ressentirait certainement qu’une infime partie du souffle de l’explosion.

Sans que mot ne fut prononcé, Nathan décocha la balle qui vint embraser l’hydrasine. Une série d’explosion surpuissantes se déclencha, le hollow se mit à hurler, à se tordre de douleur… Néanmoins, il ne fut pas le seul impacté.

Nathan, pris dans le souffle de l’explosion fut propulsé sur une vingtaine de mètres en arrière, son fusil se broya à l’impact avec le sol, sa prothèse, brisée en deux. Il avait du payer un lourd tribut, mais pas en vain.

Le Hollow succombait encore à la douleur, les flammes rongeant le voile qui le recouvrait, laissant alors apparaître face aux deux acolytes, un spectacle macabre. Le voile recouvrait une monstruosité sans nom, des centaines… non, des milliers de hollows, entassés les uns sur les autres, partiellement fusionnés. Un masque composé d’une centaine d’autres… Tous ces cris d’agonie, les hollows entassés semblaient souffrir d’une douleur indescriptible.

Il fallait absolument rejoindre la Gorge des Vens.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Dim 23 Juin - 23:57

Plus de temps à perdre. Une fois les préparatifs terminés et le hollow attiré, le binôme fut forcé de ficher le camp très rapidement. Bientôt, toutes ces infrastructures seront piétinées par le grand hollow en quête d'âmes à dévorer. Suivant le pas de course de l'humain, Reiha le laissa prendre un petit mètre d'avance pour qu'il mène la course, car il connaissait sans doute mieux les environs que la Shinigami ne les ayant jamais explorés avant cela. Au cours de cette fuite, le menos à leur trousse finit par mettre le pied là où il fallait. Quel était ce liquide ? Sans doute l'élément déclencheur d'une future déflagration.

Sans se retourner, Reiha laissa l'homme se charger de la détonation. Un coup de feu retentit, une balle siffla et se propulsa jusqu'à sa cible, sans faute. Il ne fallut pas plus d'une seconde pour que la flaque luisante s'embrase et déclenche de multiples explosions, lesquelles émirent chacune une puissante déflagration ainsi qu'une onde de choc. Ce fut d'ailleurs l'une de ses dernières qui propulsa l'humain au loin tandis que la Shinigami, ayant davantage pris ses distances, ne s'en retrouva que propulsée au sol et sonnée pour quelques secondes. Elle se releva aussitôt qu'elle le put pendant que ses oreilles sifflaient encore. Ses iris hagards cherchaient l'humain du regard. Où était-il ? Elle ne mit pas bien longtemps à le trouver, ni même à constater qu'il avait fini plutôt amoché.

Derrière elle, des cris retentissaient. La Nittohei ne prit même pas la peine de se retourner, sachant quel genre de spectacle l'attendait. De toute manière, cela n'aurait été qu'une perte de temps, un luxe qu'elle ne pouvait s'offrir, surtout pas lorsque son partenaire avait fini dans un tel état. Au pas de course, elle le rejoignit, souleva le bras encore en forme de l'humain pour le passer difficilement au dessus de ses épaules, puis l'enlaça au niveau de la taille pour commencer à le soulever, ou au moins l'aider à se relever si jamais il était toujours en état de courir. Ce faisant, elle se permit une remarque afin d'anticiper les éventuels propos du blessé.

« Oui oui, parasite, tout ça, blah blah. Je n'en ai rien à faire. Si vous voulez m'engueuler, survivez pour pouvoir vous en charger plus tard. Ferme, elle ne comptait pas tolérer le moindre excès de fierté. Il aurait fallu l'assommer pour l'empêcher d'agir ainsi. Bref, je ne veux rien entendre. Vous n'aurez qu'à vous dégager une fois en l'état. »

Pas le temps pour de tels enfantillages. C'était d'ailleurs pour cela que Reiha n'avait pas hésité à reprendre la course tout en supportant partiellement le poids de l'humain, ceci pendant qu'elle lui avait transmis ces quelques mots pragmatiques. S'il avait effectivement assez de force pour courir, alors il en aurait également assez pour se dégager de l'emprise de la Shinigami, celle-ci étant évidemment de plus faible constitution que lui. Et pendant ce temps, les cris de la monstruosité faisaient écho en une cacophonie sans nom. Le sol se remit à trembler dès l'instant où la chose reprit sa marche, affaiblie par les explosions mais enragée. Maintenant, il ne restait plus qu'à maintenir la cadence jusqu'à la fameuse Gorge.

Ce fut finalement au bout de nombreuses minutes à lutter contre les tremblements du sol, les arbres qui se déracinaient à chaque pas du hollow et les flammes que son corps meurtri propageait que le binôme eût enfin la zone en visuel. Il fallait ignorer les douleurs et la fatigue pour y parvenir. L'heure n'était certainement pas aux plaintes. Reiha les ravala toutes jusqu'à ce qu'elle parvienne enfin sur les lieux, à bout de souffle, mais surtout paniquée par la monstruosité les talonnant dangereusement.

« C'est maintenant où jamais pour passer à l'action ! »

_________________
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : The Winter Soldier - Marvel
Messages : 19
Expérience : 96
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 21/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Dellinger
Hier à 2:14
Désorienté, la chute lui avait fait perdre le nord. Ses oreilles saignaient, les tympans explosés par le souffle de l’explosion. Le Soulmate était dans un très mauvais état, son bras métallique en miettes, son fusil avait subit le même sort, il était désormais réduit à utiliser son pistolet, ce qui allait grandement compliquer la tâche.

« Ma tête... » lâchait le Soulmate qui tentait péniblement de se relever. Sa vue était légèrement brouillée, mais pas suffisamment pour qu’il ne puisse distinguer l’horrible Silhouette de la monstruosité. C’est lors d’une énième tentative pour se relever que la Shinigami intervint. Lui coupant la parole avant qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit, celle-ci eut au moins le luxe d’arracher un sourire au Soulmate.

Il venait à nouveau de se faire engueuler par cette dernière, décidément, elle ne retenait pas ses leçons… Ceci-dit, il n’était pas en mesure de faire appliquer quoi que ce soit, dans son état. Il ne pouvait que se contraindre à s’appuyer sur l’émissaire, au moins jusqu’à ce qu’il soit assez en forme pour reprendre le relai tout seul.

Alors, jusqu’à ce qu’ils arrivent face à la Gorge, il ne dit rien, se contentant de tenir le rythme bien qu’à des moments la douleur était telle qu’elle lui faisait tourner de l’œil… Sûrement que les connexions neurales de la prothèse avaient été touchées. Et quand enfin ils aperçurent les Guardians qui les devançaient, ils mirent en place la phase trois du plan.

« Rejoignons les rapidement. » Avait dit Nathan, contraint de devoir s’appuyer sur Reiha… Mais, contre toute attente, le visage du Soulmate – bien que légèrement abimé par les combats – semblait… plutôt normal. Cette expression de dégoût avait disparu, sûrement qu’après ces épreuves, il ne considérait plus tellement cette dernière comme une ennemie. « Pas de temps à perdre, nous allons devoir traverser la gorge… ALLEZ-Y ! Ne vous retournez pas et faites attention aux monstres qui parsèment la vallée, avec une telle puissance spirituelle à nos trousses, nul doutes qu’ils seront tous prêts à nous recevoir. »  

Aucun n’osa prendre la parole, et immédiatement ils se mirent en route. Se dégageant péniblement de sa partenaire, il avançait à tâtons, jusqu’à ce qu’il se réhabitue de lui même à marcher normalement. Et lorsqu’il se sentit beaucoup plus à l’aise, il reprit l’air sérieux dont il ne dérogeait que très rarement. De son bras valide il dégainait un pistolet qui s’illumina dès lors qu’il entra en contact avec la paume de sa main. Braquant son arme droit devant lui, ils allaient ouvrir la marche… de ce fait, il assurait une bonne couverture des angles de tirs. « Je nous protégerais, ouvrons la marche. » Soufflait-il à Reiha. « Je suis Nathan Dellinger, si on s’en sort, je t’en redevrais une. »

Sourire aux lèvres, ils se mirent en route talonnés par le contingent de soldat de Brotherhood… mais pourchassés par bien pire encore, et pourtant, dans la Gorge des Vens, cette abomination sera le dernier de leurs soucis.

« Enfin… tout ça, c’est si tu arrives à nous faire sortir sans qu’on se fasse dévorer… autrement, tu te doutes bien que cet accord sera caduque. »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
Hier à 12:50

Hochant la tête aux propos de l'humain, Reiha se démena pour l'assister dans sa marche jusqu'à arriver à hauteurs des autres. Ceux-ci n'eurent pas le temps d'exprimer le moindre doute ou faire la moindre remarque puisque leur meneur les rafala d'instructions avec même qu'ils puissent l'ouvrir. Tant mieux. Et peu après, il se réhabitua enfin à marcher. La Shinigami ne s'était évidemment pas opposée au fait qu'il se débrouille, car elle aurait sans doute fini par s'épuiser trop rapidement en continuant à le supporter. Mais elle avait maintenant le loisir de pouvoir reprendre quelques forces tout en avançant, pendant que l'homme s'assurait de protéger le groupe. Il s'était d'ailleurs présenté, enfin ! Allait-il enfin accorder un peu de sa confiance à l'émissaire ? Celle-ci ne pouvait qu'espérer, car cela ne fera que renforcer leur efficacité sur le terrain.

« Enchantée, enfin. Et nous nous en sortirons, j'en fais le serment. »

Honnêtement ? Elle ne savait pas combien de hollow se terraient ici, et n'était ni au courant de leur puissance. Tout ce qu'elle pouvait affirmer, c'est qu'il n'y en avait aucun de relativement plus puissant que ceux à leur trousse, sinon sa présence ce serait déjà faite ressentir. Rien que ce fait plus ou moins rassurant suffit à Reiha pour avancer sans trop craindre. Elle prit cependant une précaution basique, incantant pendant qu'elle avançait. Et, après quelques secondes, elle projeta une sphère d'énergie qui embrasa le premier hollow rencontré, mais sans le tuer. Le monstre continuait de brûler en hurlant à la mort. Mais plus important encore, les flammes spirituelles en train de le consummer agissaient comme une balise pour les hollow les plus faibles qui convergèrent aussitôt sur lui pour venir le dévorer en groupe.

« Je ne pourrais pas avoir éternellement recours à ça pour faire diversion, avançons rapidement. »

Elle restait consciente de ses propres limites, après tout. Et à force de puiser ainsi dans ses réserves spirituelles pour lancer divers sortilèges, Reiha commençait à faiblir. Efficace ou non, elle restait une Nittohei aux réserves limitées. Et si elle continuait de forcer ainsi, elle ne tarderait pas à s'évanouir, pour sûr. Mais actuellement, elle luttait contre ses migraines et sa fatigue musculaire, tenant encore debout mais à peu de choses près. Heureusement, elle pouvait au moins compter sur Nathan pour se charger d'éliminer la piétaille sur leur chemin. Quant aux autres soldats, leur efficacité restait à prouver. Peut-être se montreront-ils efficaces en temps et en heure, mais la plupart d'entre eux n'était visiblement pas rassurée de se retrouver en un lieu si hostile, avec des paires d'yeux de monstres pour les dévisager à chaque tournant pris. Fort heureusement, une partie des créatures était attirée par la présence du menos. Certains, régis par leur appât du gain, se jetaient sur l'énorme monstre pour mordre dans l'espoir d'évoluer.

D'autres s'attaquaient évidemment à la troupe mais finissaient éliminés. Ils n'étaient individuellement pas très puissants, mais efrayaient malgré tout les rescapés par leur nombre plus qu'important. Cela tendait cependant à s'améliorer progressivement, puisque chaque hollow se jetant sur le menos ne faisait qu'accroître la masse spirituelle concentrée en un seul et unique point, ce qui attirait ainsi toujours plus de hollow et ralentissait le géant dans son avancée. Il ne restait maintenant plus qu'à trouver un chemin par lequel s'échapper, et cela en perdant le moins d'hommes possibles.

« Le menos s'écroulera bientôt sous le poids de ses assaillants. Nous devons vite prendre de la distance pour ne pas être écrasés vifs ! Après ça, son masque sera facile à atteindre. On le finit et on s'arrache ! »

_________________
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Monde Humain :: Old World
Objectifs Communs [Nathan - Reiha]

Sauter vers: