[Rang B] Old Town Road [Ousuke Reiha]
 :: Soul Society :: Rukongai

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mar 11 Juin - 11:21
Hikaru était de retour depuis quelques jours du village de Numachi et autant dire que beaucoup de choses se bousculaient dans sa tête. Cette mission n'avait après tout, pas été de tout repos et déjà, on lui confiait une nouvelle mission. En effet, la présence d'un village tel que Numachi faisait quelque peu paniquer les hautes-sphères et les motivèrent à mener un projet de grande ampleur, via des avant-postes dispersés au sein du Rukongai, afin que le travail de la Troisième Division se passe mieux. Ils avaient donc décidé de confier la tâche à Hikaru de mener les premiers travaux en ce sens avec la crème des hommes des trois divisions pour l'assister. Parfait.

Dès le début, Hikaru avait décidé de recruter Oshimo Kyokai, son collègue Vice-Capitaine des Érudits. S'il y avait bien un puits de connaissance sur lequel on pouvait compter dans une mission pareille, c'était lui. Et son irascible curiosité avait largement fait pencher la balance, faisant rapidement accepter la demande. C'était parfait, elle était rassurée puisque après tout, c'était le meilleur cartographe de toute la Soul Society et elle savait qu'elle pourrait compter sur lui et lui déléguer des tâches importantes. Évidemment, plusieurs autres Shinigamis de haute volée avaient été recrutés, la mission ne pouvant se solder par un échec.

Les préparatifs pour le départ avaient été rapides à faire heureusement, et Hikaru se positionnait déjà à l'entrée du Seireitei, où ses troupes l'attendaient. Il y avait une centaine de Shinigamis, venant de tous les divisions ; autant dire que ça faisait une sacrée troupe. Dans le tas, Hikaru reconnu notamment une recrue prometteuse du nom d'Ousuke Reiha. Une jeune femme dont on lui avait vanté les mérites et recommandé personnellement pour cette mission par ses supérieurs.

« Bien, je vois que tout le monde est présent. C'est parfait ! Comme vous le savez sans doute, un village a été trouvé récemment, loin dans le Rukongai, par le Capitaine Shizumi et moi-même. Cette nouvelle a alerté les hautes instances qui ont décidé de monter tout un bataillon d'exploration afin de créer des relais pour augmenter l'efficacité de la Troisième Division lors de ses futures expéditions. J'ai eu la liberté totale de choisir les membres de ce bataillon et c'est vous que j'ai choisi. »

Tout d'abord, leur expliquer de nouveau la mission, afin que les ordres s'imprègnent bien et qu'il n'y ait pas de malentendu. De plus, en terminant son discours de la sorte, elle mettait ses hommes en confiance, en appuyant sur le fait qu'ils avaient été choisis personnellement pour exécuter cette mission. C'était le genre de petites choses qu'il fallait répéter sans cesse pour garder les hommes motivés et montrer qu'elle avait confiance en eux.

« Le Vice-Capitaine Oshimo Kyokai sera également de la partie. Considérez ses ordres comme les miens, il s'agit d'une personne extrêmement compétente. »

Au moins comme ça, les choses étaient claires et il ne devrait pas y avoir de problème d’insubordination. Oshimo salua d'ailleurs les troupes avec un grand dynamisme et une certaine sympathie. Ça lui ressemblait bien. Certains pouvaient dire du mal de lui à cause de son ascendance, mais jusqu'ici il avait prouvé sa loyauté et ses capacités étaient essentielles au Goteisantai.

« Formez plusieurs escouades, nous utiliserons une formation en triangle avec les vétérans en première ligne. Certains d'entre vous ne connaissent pas encore la réalité derrière ces murs alors tâchez de ne pas être téméraires : s'il y a des Hollows, et il y en aura, vous devrez les attaquer ensemble, vous défendre ensemble et revenir ensemble. Agissez comme un seul homme ! Me suis-je bien fait comprendre ? »

Elle ne voulait courir aucun risque. Bien sûr, elle savait très bien que certains mouraient lors de cette expédition. Ça arrivait tout le temps, mais si on pouvait réduire ces pertes au maximum, alors tant mieux. C'est donc quelques minutes de battement qui passèrent, afin que les groupes se forment selon ses directives. Cependant, elle fit signe à Reiha de venir vers elle, afin de lui parler. Hum, plutôt mignonne la petite.

« Nittōhei Ousuke Reiha, durant cette mission il a été décidé que vous serez en première ligne à mes côtés, afin que je puisse vous enseigner ce que je sais et vous faire profiter de mon expérience. Donc ne me lâcher pas d'une semelle, compris ? »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mar 11 Juin - 12:24

Cheveux en ordre, tenue en règle, Zanpakuto correctement fixé à la ceinture ; Reiha comptait être en l'état de se présenter à une supérieure hiérarchique. Après tout, elle avait été recommandée par une bonne âme – peut-être par le capitaine lui-même, avec un peu de chance – pour une mission de la plus haute importance, si bien que quelques autres dizaines d'émissaires avaient été convoqués pour la mener à bien. Le corps armé, droitement dirigé et prêt à accomplir son objectif, prit le temps de rassembler tout le matériel nécessaire. Que ce soit au niveau des rations ou de l'équipement, rien ne devait manquer pour cette expédition en terres lointaines.

Durant les préparations, Reiha assista les autres membres de sa division dans le rassemblement des équipements. Il fallait de quoi établir les campements, de quoi sécuriser un périmètre efficacement et même de quoi assurer l'établissement rapide des points relais à mettre en place. Tout le long des préparatifs, Reiha put ressentir une certaine impatience ainsi qu'une motivation indiscutable, pas seulement chez elles mais aussi chez certains de ses camarades qui se targuaient déjà de leurs futurs exploits. La Nittohei n'alla cependant pas jusque-là et se contenta simplement de sourire et rire aux anecdotes de ses collègues, sans pour autant se vanter. La réalité peut parfois être dure ; même si elle avait aussi hâte de participer à cette mission, elle savait bien que certains de ses camarades ne reviendraient pas en vie. Peut-être fera-t-elle partie des défunts, qui sait ? C'était pourtant un devoir duquel elle ne pouvait se soustraire. De toute façon, elle comptait bien mener cette mission à terme.

Une fois les préparatifs terminés, le bataillon fut rassemblé par sa commandante, ou plutôt ses commandants depuis l'introduction du dénommé Oshimo Kyokai. Voilà un nom qui piqua la curiosité de Reiha. Oshimo, comme la fameuse Benehime, la mère des Zanpakuto ? Voilà qui ne manque pas de prestige ! L'attention de la Nittohei se reposa cependant sur celle donnant actuellement les directives, à savoir Nanahara Hikaru, vice-capitaine de la troisième. Claires et directes, ses explications et commandements ne laissaient pas de place au doute, que ce soit dans la tête de Reiha ou de celles des autres recrues.

Une fois le briefing terminé, Reiha prit par à l'affirmation générale du corps armé, signalant ainsi qu'elle avait tout assimilé comme elle le devait. Après quoi, elle s'apprêta à rejoindre le reste des troupes dans la formation avant que la voix de la vice-captaine ne l'interrompe dans ses préparations. Droite, Reiha salua respectueuse sa supérieure et se fit attentive à la demande de celle-ci. L'espace d'un instant, la Nittohei peina à croire Hikaru. Était-ce un genre de blague ? Un test ? Non, pas vraiment. La personne l'ayant recommandée devait avoir fait un éloge particulièrement doux, pour que l'attention de la directrice des opérations soit ainsi attirée. Reiha ne discuta cependant pas les ordres qui lui avaient été donnés et rejoignit la vice-capitaine d'un pas déterminé.

« Bien compris ! Je tâcherai de me montrer à la hauteur de vos espérances ! »

En accord avec les mots de sa propriétaire, le Zanpakuto de Reiha fit ressentir sa présence un bref instant. L'émissaire, d'une main protectrice mais ferme, pressa un moment la garde du sabre comme pour entrer en brève communion avec. Un doux sourire étira alors les lèvres de la recrue qui, après avoir également salué l'Oshimo, prit place dans la formation en veillant cependant à rester près de Hikaru qui l'avait demandé. Au final, cette situation n'intimida que très peu Reiha. Elle sentait son coeur battre, mais certainement pas de terreur et cela malgré le danger. C'était plutôt de l'excitation, comme lors de ses premières escapades sur le terrain ou dans le monde des humains.

« Nous reviendrons triomphants et la tête haute pour l'honneur du Gotei récita-t-elle comme un mantra. Je fais le serment de protéger toute âme dans le besoin, j'offre mon coeur à la cause Shinigami. »

Sur ces mots, elle était prête à partir.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mar 11 Juin - 13:22
Bien, Reiha ne semblait pas déstabilisé par cette annonce, tant mieux, tant mieux. Hikaru ne fit que hocher de la tête suite à cette affirmation qui avait le mérite d'être clair. Désormais, il n'y avait plus que quelques petites vérifications avant qu'ils puissent partir en expédition et la Vice-Capitaine décida de prendre un peu de temps pour parcourir les troupes afin d'échanger avec les hommes et aider à la vérification du matériel. Certes, ce n'était pas vraiment son rôle, mais elle s'en fichait.

« Parfait. J'attends beaucoup de toi Reiha. Mais fait attention à ne pas être trop entreprenante, tu es encore une débutante et en ce sens, ta première et principale mission sera de survivre. »

Après tout, beaucoup de jeunes recrues mouraient lors de leur première expédition et elle espérait que ça n'arrive pas à Reiha. Cette dernière lui laissait une bonne impression, celle d'un joyau brut qui ne demandait qu'à être façonné. Durant les quelques minutes de préparations supplémentaires, la cheffe de l'Avant-Garde décida également de lui poser quelques questions, principalement sur les risques d'une telle opération. Ainsi, elle pouvait se faire un avis sur ses compétences intellectuelles : si elle répondait juste, peut-être qu'elle la laisserait accomplir quelques petites tâches au cours des prochains jours. Peut-être même qu'elle tenterait de la récupérer pour elle. Comme on dit, tout est bon dans le cochon.

« Bien, tout le monde semble prêt. N'oublie pas, il est important d'aller au contact des hommes durant les derniers préparatifs. Ça permet de créer un lien supplémentaire avec eux et puis comme ça, tu peux vérifier si le job est bien fait. »

Beaucoup de gradés ne s'embêtaient pas avec de telles frasques. Mais pour Hikaru, qui était terriblement minutieuse une fois en mission, c'était essentiel. Surtout aujourd'hui : c'était la première fois qu'elle menait autant d'hommes mais elle ne comptait pas échouer : on lui faisait confiance. Alors qu'elle s’apprêtait à donner le départ, elle resta pensive quelques instants, semblant réfléchir, toujours Reiha sur ses talents.

Hikaru dégaine sa lame à une vitesse folle, laissant même une image rémanente de son bras, pendant quelques instants, tandis que sa lame effleurait tout doucement la gorge de sa subordonnée. Un très mince filet de sang coulait et Hikaru était toute sourire. Elle s'attendait à ce qu'elle ne réplique pas. Mais heureusement, elle semblait reprendre contenance rapidement.

« Tu ne sais jamais d'où peut venir le danger à l'extérieur de ces murs. J'aurais pu te tuer déjà trois fois avant que tu ne réagisses. Alors n'oublie pas d'être constamment sur tes gardes, ça sera le meilleur moyen pour toi de survivre, Reiha. »

C'était pour elle un moyen direct et facile de lui faire prendre conscience de ça. Après tout, une démonstration était toujours plus efficace et visiblement, ça semblait avoir l'effet escompté sur la Shinigami. Bien, très bien. Rangeant son Zanpakutō, la Vice-Capitaine laissa échapper un léger sourire, tandis qu'elle tapotait amicalement l'épaule de Reiha. Un geste sans grande signification, si ce n'était pour lui montrer la sympathie qu'elle avait à son égard avant de reprendre son sérieux. Un sérieux mortel, tandis qu'elle se mettait en position, devant tous les soldats qu'elle avait à ses ordres. L'heure était venue. Et c'est d'une voix claire et forte que la Shinigami s'exprima, tandis que les portes du Seireitei s'ouvrirent.

« Bien, Bataillon d'Exploration, c'est l'heure ! Allons-y ! »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mar 11 Juin - 14:18

S'abreuvant de tous conseils que sa supérieure pouvait lui donner, Reiha n'en rata pas une miette et en prit bonne note. Il est vrai. Avec le nombre d'âmes appétissantes rassemblées au même endroit, les hollow afflueront sans aucun doute. Étant en première ligne, la Nittohei sera ainsi directement exposée au danger. Elle ne pouvait pas se permettre de se reposer entièrement sur Kyokai et Hikaru qui auront sans doute leurs propres soucis lors de cette mission. De facto, survivre n'allait pas être un objectif atteignable sans rien faire. Reiha devra lutter, et elle s'y était préparée. Elle hocha rapidement la tête pour l'indiquer à la vice-capitaine.

Vînt alors le temps des questions. On lui en posa plusieurs, sans doute pour tester ses aptitudes intellectuelles et décisionnelles. Reiha y répondit spontanément et en toute franchise, comme elle avait l'habitude de le faire, réfléchissant avec logique pour trouver la réponse qu'elle estimait adaptée à chaque problème. Certains connaissaient Reiha comme une fille bornée et incapable de faire le moindre compromis sur ses convictions, comme quelqu'un qui fonçait dans le tas sans trop réfléchir. Ils avaient pourtant faux, car si la jeune émissaire était maladroite dans ses intéractions sociales, c'était avant tout pour mieux se rattraper une fois sur le terrain, là où elle se montrera capable de prouesses stratégiques insoupçonnées. Et lorsqu'on l'interrogeait ainsi, la Nittohei répondait en faisant preuve du même esprit analytique, dansant habilement entre les questions pour mieux y répondre mais restant ouverte à la moindre correction que son interlocutrice pouvait lui apporter.

« Très bien, j'en prends note. À vrai dire, c'est dans ce domaine que je pense avoir le plus de lacunes. Le contact avec les autres, tout ça. Je peux les aborder, mais disons que je n'aime pas garder ma langue dans ma poche. »

Autant placer les bons mots : elle manquait cruellement de tact. Si telle chose n'est pas en ordre, elle le relèvera sans retenue et n'hésitera pas à souligner toutes les erreurs de l'individu chargé de ladite chose. Certains n'avaient aucun problème avec ça, mais d'autres si, ce qui valut à Reiha de n'avoir que très peu de proches capables de supporter son franc-parler. Celui-ci fut d'ailleurs à rien de ressortir sous l'expression d'un maladroit juron lorsque la jeune femme sentit une lame effleurer sa gorge. Elle déglutit, ne s'y étant certainement pas attendue. Ses réflexes lui permirent tout juste de poser une main sur le pommeau de son sabre, tant la vice-capitaine avait été rapide dans son action. Mais une fois accoutumée à cette brève ambiance hostile, Reiha put se rattraper et reculer d'un pas. C'était un peu trop tard, certes, mais elle s'était au moins reculée pour ne pas faire grimper ce compteur de morts hypothétiques. Trois, c'était déjà bien assez à son goût !

« C'est ma faute, je l'avoue. Je ferai plus attention à partir de maintenant, et pas qu'à votre lame. »

Malgré le bref inconfort, elle se mit à rire l'espace d'un instant. Quoi qu'un peu moqueur envers elle-même, ce rire était avant tout sincère. D'une certaine façon, un test aussi direct venait de la mettre un peu plus à l'aise en compagnie de Hikaru. C'était le genre de méthodes qui lui plaisait ; une attitude directe, franche mais droite, et à laquelle on pouvait faire confiance. En bref, tout l'inverse de ce clown d'Eien. Mais s'il y a bien une chose devenue certaine depuis ce dernier échange, c'était que la Nittohei comptait bien appliquer le dernier conseil de son âinée. Maintenant dans l'ambiance, il devrait être plus aisé pour elle de voir un assaut venir, qu'il soit allié ou ennemi.

Attentive à son milieu, Reiha tâcha de suivre la vice-capitaine comme son ombre, comme il lui avait été demandé. Elle eût alors pour la première fois l'étrange sensation de trac lorsqu'elle se retrouva face au bataillon, bien qu'un peu en retrait par rapport à la commandante de celui-ci. Habituellement, Reiha était de l'autre côté, au milieu des troupes. Pour une fois, elle n'avait pas une ou deux personnes en face d'elle mais bien une centaine. C'était intimidant, plus qu'on ne le croyait. D'un coup, toute personne ayant affronté cette situation monta un peu plus dans l'estime de la recrue, bien que la plupart de ces personnes étaient déjà vues comme des modèles, des figures d'autorité à suivre. Hikaru ne faisait pas exception à la règle. Que ce soit elle ou le capitaine de la Nittohei, cette dernière admira leur courage pour s'exposer face à tant de personnes sans crainde de bafouiller, gaffer ou même dire une chose qu'il ne fallait pas. Au contraire, ces personnes parvenaient même à galvaniser les troupes, ce qui laissa Reiha en admiration. Enfin, par réflexe, elle répondit au discours d'un "Oui" empreint de détermination en même temps que ses collègues, ce qui attira quelques regards sur elle. Non Reiha, les personnes de ce côté-ci ne sont pas censées réagir ainsi. Mais bon... tant pis. On mettra ça sur le compte de sa maladresse.

Puis les grandes portes s'ouvrirent, laissant fourmiller la horde de Shinigami qui maintenant malgré tout ses rangs en ordre. Ayant évidemment mémorisé la formation actuelle sur le bout des doigts, Reiha s'assura de suivre sa supérieure d'un pas soutenu et balaya continuellement les environs du regard à la recherche de menaces potentielles, car tel était le rôle des soldats en première ligne. Par chance, ses quelques affinités avec le Kido se révéleront ici utiles pour sentir l'arrivée des hollow les moins discrets sur une certaine distance. De façon périodique, Reiha fit d'ailleurs ses petits rapports à Hikaru sur les présences qu'elle pouvait ressentir pendant le trajet, n'attendant que d'alerter la formation au moindre danger repéré.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mar 11 Juin - 15:09
Hikaru était plutôt contente de ce qu'elle voyait de Reiha pour l'instant. Elle avait compris la leçon et c'était le plus essentiel pour l'instant. D'ailleurs, cette dernière ne s'était pas démonté face à toute la troupe, encore un bon point. Ainsi, dès que les portes s'ouvrirent, Hikaru s'y engouffra, avec ses hommes sur ses talons. Est-ce qu'elle allait survivre à cette expédition ? Même elle n'avait aucune assurance de s'en sortir en vie après tout, alors les autres... Comme d'habitude, son testament était fait, et elle se demandait bien si les autres l'avaient également. Bah, ce n'était peut-être pas si important, après tout.

« Bien, Vice-Capitaine Oshimo, travaillons sur ce plan, voulez-vous. »

Pour le coup, elle délaissait quelque peu Reiha. Il faut dire qu'elle avait d'autres chats à fouetter, notamment en discutant des plans avec Oshimo pour les différents avant-postes. Et autant dire qu'elle avait beaucoup de mal, étant une assez mauvaise cartographe. Certes, elle savait plus ou moins se repérer dans l'espace et estimer les distances, mais pour le reste... Elle se félicita d'avoir l'aide de son collègue pour ça, sinon seule, elle courait à la catastrophe. Mais la troupe avançait au moins à un bon rythme et il n'y avait pour l'instant aucune trace d'ennemis potentiels.

« Rah, c'est la misère ce truc. Reiha, tu t'y connais sur ça ? »

Après tout, elle faisait partie de la Première Division, c'est qu’elle devait être intelligente. Et puis, avec Oshimo qui avait les plus grandes connaissances de tout le Seireitei concernant la cartographie des lieux. Après, peut-être qu'elle la tenait en trop haute estime, qui sait ? Mais c'était un bon test et pendant ce temps, elle vérifiait d'un coup d’œil si tout se passait bien à l'arrière. Ça avait l'air d'être le cas pour le moment. Bien.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mar 11 Juin - 18:52

Le groupe commençait à avancer à allure soutenue, néanmoins sans jamais aller trop vite pour les Shinigami chargés de transporter le matériel nécessaire. Ceux-ci, plus au centre de la formation, pouvaient entendre les fabulations des membres de la deuxième quant à ce qu'ils pourraient employer comme procédés pour que les points de relais tiennent la route. Bien loin de toutes ces théories, Reiha se focalisait sur sa propre tâche qu'était d'assurer le bon déroulement du trajet en répérant les ennemis avant qu'ils n'attaquent. Assistés par d'autres Shinigami spécialisés dans le repérage, elle formait l'avant-garde.

La cohorte n'était cependant pas encore suffisamment éloignée du Seireitei pour que des hollow solitaires osent s'approcher. Les premières minutes de voyages furent ainsi plutôt tranquilles et permirent à la Nittohei de faire un peu plus connaissance avec la tête de ce projet, mais aussi de discuter stratégie et de géographie quand cela s'avérait nécessaire, puisque c'était visiblement un domaine dans lequel la vice-capitaine n'excellait pas, à défaut d'être terriblement rapide lorsqu'il s'agit de dégainer son sabre. Une fois son aide demandée, Reiha se pencha au dessus de la carte d'Oshimo pour l'analyser. En dehors des talents de l'homme au nom prestigieux, la Nittohei décela quelques refuges assez intéressants sur la carte. Le genre d'endroits qu'elle avait l'habitude de fouiller, en somme, puisque les criminels les plus malins s'y cacheraient. Elle pointa du doigt quelques emplacements assez sommaires sur la carte, la plupart d'entre eux semblant soit à proximité de points d'eau, soit sur des reliefs.

« Nous devrions nous intéresser à ce genre d'endroits. L'eau est source de vie ; s'il y en a à proximité, les hommes consommeront leurs rations moins rapidement. Quant aux reliefs, ce sont généralement des points facilement défendables grâce à leur agencement naturel ou à la visibilité qu'ils offrent sur les environs. Si notre objectif est de créer des stations temporaires en l'attente de renforcement, il est primordial que nous puissions tenir ces positions le plus longtemps possible. »

Seulement, un doute subsistait, et il pouvait facilement se lire sur le visage de la recrue qui était déjà en train de chercher une solution pour y palier. Enfin... Ce doute ne concernait qu'une éventualité, mais elle n'était pas à négliger si l'objectif était aussi de s'en sortir avec le moins de pertes possibles. Afin d'avoir un avis autre que le sien sur la question, elle comptait partager ce soupçon avec ses camarades. Elle se retourna en premier lieu vers Hikaru, dont l'expérience du terrain sera sans doute profitable dans ce genre de situations.

« Le souci est que si on considère l'intelligence de quelques spécimens de hollow, il n'est pas impossible que certains d'entre eux aient déjà élu domicile à ces emplacements. Si c'est le cas, comment est-ce qu'on pourrait les déloger et les éliminer ? »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 12 Juin - 5:39
Bien, Reiha semblait ne pas avoir la tête pleine d'eau. Tant mieux, tant mieux. Hikaru n'était pas du tout à l'aise avec ce genre de choses donc avoir des personnes compétentes à ses côtés pour ça, c'était la meilleure façon de s'en sortir, surtout étant donné la mission périlleuse qui s'annonçait. Elle hochait donc la tête suite aux remarques que faisaient la jeune recrue. En effet, les reliefs, c'était plutôt une bonne idée même si évidemment, il faudrait faire attention : il pourrait y avoir des ennemis, notamment des Hollows dont il faudrait se débarrasser pour prendre possession des lieux. Elle ne s’inquiétait pas trop de ça, ses troupes avaient l'habitude de ce genre d'opération ; il faudrait juste faire attention aux petits nouveaux.

« En effet. Après tout, la mission durera plusieurs semaines avant la vague de renforts, il faudra donc composer avec des ressources limitées, en y laissant nos meilleurs combattants, surtout sur les premières zones. »

En effet, puisqu'ils commençaient par l'est, c'est les troupes stationnées à cet endroit qui resteraient le plus longtemps sur place. Il faudrait donc choisir les plus à même de tenir ces positions le temps que les renforts arrivent mais Hikaru ne s'en faisait pas trop : il y avait largement assez d'hommes valeureux dans leur groupe pour ça. Elle avait d'ailleurs l'intention d'y laisser le petit Riku. Un Ittōhei de l'Avant-Garde qui, s'il avait un mauvais caractère était un combattant de valeur. Elle savait qu'elle pourrait lui confier la zone sans aucun problème.

Dans tous les cas, ils travaillaient de concert et l’expertise de l'autre Vice-Capitaine, Kyokai n'était pas de trop. Certes, il avait tendance à poser un peu trop de questions sur tout et rien, même les détails les plus anodins, mais ça avait le mérite de montrer à quel point ce projet était important. Après tout, en tant que chef des Érudits, ces avant postes allaient également énormément aider dans son travail et permettrait une meilleure exploration du Rukongai.

« On se contentera de petits baraquements basiques et assez discrets au début. Mais une fois que les renforts arriveront, on pourra monter de grandes tours de surveillance. Certes, ça ne sera pas forcément discret mais dans tous les cas, les Hollows arriveraient quand même à les débusquer. Donc quitte à ne pas pouvoir faire dans la discrétion, autant retourner ça à notre avantage. »

Ce n'était pas la peine de faire trop compliqué pour l'instant. Autant rester simple. D'ailleurs, elle nonobstait presque la dernière question de Reiha, qui n'était pas vraiment importante pour le moment. Et puis, elle avait déjà un plan pour ça, donc... De son côté, Oshimo proposa de monter cinq avant avant postes, en tout et pour tout. Ce n'était pas si mal.

« Je te laisse voir avec Reiha, pour t'en occuper. On va probablement partir sur un pentagramme. Dans tous les cas... »

Des ombres s'approchaient lentement d'eux. Elles avançaient lentement et ne semblaient pas être si massives que ça. Qui était-ce ? Des Hollows ou des âmes égarées qu'ils devraient guider ?...
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mer 12 Juin - 6:34

Hochant la tête aux dires de ses supérieurs, Reiha se montra appréhensive quant aux opérations à venir. Que ce soit au niveau de l'aspect logistique ou militaire, il fallait tout prévoir. De facto, les nombreuses questions de l'Oshimo étaient particulièrement bien reçues par la petite assemblée. Il méritait son titre d'homme de science. Curieux et toujours à l'affût de la moindre piste ou suggestion, il n'ignorait aucun détail et se permettait même de les améliorer en y ajoutant sa petite touche personnelle. Un esprit vif, en somme.

« Je suis persuadée que nos amis de la Deuxième trouveront de quoi palier au manque de discrétion des futurs postes. Ils ne manquent certainement pas de créativité lorsqu'il s'agit de développement. »

Elle adressa un bref sourire à l'Oshimo avant de se retourner de nouveau vers la vice-capitaine, cette dernière ne s'inquiétant vraisemblablement pas quant aux hollow résidents. Tant mieux ! Cela n'était qu'une synonyme d'assurance ou de confiance en ses hommes. Dans les deux cas, c'était une qualité nécessaire au leadership, tout comme la prise rapide de décisions. En suivant ces directives, Reiha avait fini par travailler de concert avec le scientifique pour penser plus en profondeur à l'agencement des points de relais. Enfin... Elle avait pu participer pour un court moment, puisque des âmes en approche furent détectées. Sur leurs gardes, les Shinigami s'apprêtaient à dégainer à la vue du moindre hollow. On put finalement distinguer des ombres relativement peu menaçantes. Il y en avait une demi douzaine. Et bientôt, ces ombres se démarquèrent suffisamment pour être visibles. Des âmes errantes.

Celles-ci, visiblement apeurées, s'approchèrent des Shinigami avec un air suppliant. L'une d'entre elles se mit à parler d'une voix tremblante et irrégulière. En proie au désespoir, l'âme suppliait et demandait aux émissaires de leur accorder du temps, de l'aide. Apparemment, quelques uns de leurs camarades étaient actuellement en train de repousser des "monstres" pour couvrir la fuite des plus faibles. Quant aux informations les plus cruciales soit la localisation, les effectifs ennemis et leur apparence... Rien. L'âme qui parlait au nom de toutes ne donna aucune de ces informations, vraisemblablement trop secouée pour y penser. Mais dans tous les cas, sauver ces âmes allait demander de faire un petit détour.

« J'ai conscience que cela peut être dur, mais calmez-vous, s'il-vous-plaît. Nous avons besoin de plus d'informations que ça si nous voulons vous prêter main forte. »

À vrai dire, Reiha ne savait pas ce qu'en pensaient ses camarades, s'étant adressée à l'âme errante de la façon la plus spontanée qui soit. Sens de l'honneur et du devoir ; que voulez-vous ? Même si cela risquait de retarder quelque peu la mission, un Shinigami ne pouvait se permettre d'abandonner une âme en danger à son triste sort, selon elle. De toute manière, si hollow il y avait, alors ils étaient dans une zone encore régie par les dieux de la mort. Fermer les yeux serait intolérable. C'est pour cette raison que Reiha s'adressa directement à la cheffe des opérations pour quérir son autorisation.

« Je demande la permission de prêter main forte à ces âmes, madame. Je ne pense pas à être la seule à penser qu'il s'agit toujours de notre devoir, quitte à ce que cela nous ralentisse. Avec votre autorisation, nous pourrions monter une escouade pour gérer ce problème. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 12 Juin - 6:56
En effet, la Deuxième Division saura certainement créer des outils afin de régler ce problème. De ce que la Vice-Capitaine savait, ils étaient actuellement en train de créer des corps artificiels afin de faciliter leur travail, dans le monde des humains. Peut-être que ces outils seraient également utiles, afin de conserver la discrétion des futurs avant postes, qui sait ? Une idée à ne pas écarter et elle y réfléchirait sans doute sérieusement plus tard. Mais pour l'heure, il y avait quelque chose de plus important : des âmes égarées. Un groupe qui arrivait de l'ouest, en panique et qui semblait avoir très peur. Hikaru se doutait déjà des raisons de leur détresse.

Cependant, elle ne fit tout d'abord rien, Reiha s'étant permise de prendre le choses en main, afin d'essayer de rassurer ces pauvres âmes et proposa même qu'ils montent une petite expédition, afin d'aller secourir les autres. C'était logique : mener les âmes égarées dans le Rukongai jusqu'au Seireitei, voilà l'une de leur mission principale et Hikaru décida de prendre quelques instants pour sa réflexion. Elle avait bien envie de foncer tête baissée avec ses hommes mais une idée germât dans son esprit. Hum... oui, c'était possible et plutôt intéressant. Surtout qu'il y aurait peu de risques. C'est donc d'une voix forte qu'elle déclara ses ordres, de sorte à ce que tous puissent les entendre.

« Bien, la Nittōhei Ousuke Reiha prendra le commandement d'une dizaine d'hommes afin d’occire les Hollows de la zone, pendant que les autres s'affaireront à sécuriser les âmes alentours sous la supervision du Vice-Capitaine Oshimo. Quant à moi, je resterai en arrière avec le reste de nos hommes pour aider en fonction de la situation. Et n'oubliez pas les instructions fournies en début de marche ! Exécution ! »

Ses hommes obéirent directement, se mettant déjà en branle afin d'opérer. Certains, plus sceptiques, mirent quelques instants avant de se décider car il y avait de quoi être surpris. Pourquoi cette jeune donzelle allait mener l'assaut avec des hommes ? C'était en effet quelque chose d'assez surprenant quand on ne connaissait pas le caractère d'Hikaru. Mais elle souhaitait profiter de toutes les occasions et en voici une bonne pour la jeune Shinigami de faire ses preuves et gagner en expérience.

« Reiha, je te confies la vie de mes hommes alors tu n'as pas intérêt à échouer. Cela sera un bon test et une expérience nouvelle pour toi. Si je peux te donner un conseil, ne compte pas sur des renforts, après tout, tu n'en auras pas toujours à ta disposition. Il faut donc apprendre à faire sans. »

Loin d'elle l'idée de la laisser se débrouiller toute seule, Hikaru sélectionna elle-même les hommes qui seront sous le commandement de Reiha pour mener l'assaut. Des hommes valeureux mais qui n'avaient pas tous l'expérience du terrain. Seulement trois sur les dix étaient des vétérans et c'était à elle de choisir comment utiliser leur force au mieux. Qui sait, peut-être de récupérer Reiha pour elle, si elle se débrouillait bien.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mer 12 Juin - 9:39

L'initiative de la jeune recrue avait été appréciée. Peut-être même un peu trop puisque rapidement, elle se retrouva au centre d'une nouvelle opération, à la tête d'une petite escouade ayant pour but d'éliminer les hollow. Le cerveau de Reiha s'arrêta littéralement d'émettre le moindre signal pendant quelques courtes secondes. Elle, à la tête de quoi que ce soit ? Une fois revenue à elle-même, la Nittohei déglutit face aux responsabilités pesant désormais sur ses épaules. Elle fuyait d'abord le regard de ses hommes pour diriger le sien vers Hikaru, puis se résigna finalement à être la tête de ce petit groupe. Les ordres sont les ordres ; elle ne comptait certainement pas faire preuve d'insubordination alors qu'il fallait agir vite.

Elle reprit ainsi une posture parfaitement droite lorsque la vice-capitaine lui adressa la parole. C'était un test. Quoi de plus stressant qu'une évaluation en conditions réelles, avec des vies en jeux ? Mais il n'y avait pas le choix. Reiha prit le temps de respirer pour évacuer ce poids de ses poumons. Il fallait qu'elle se mette en conditions, qu'elle ne pense plus aux enjeux mais plutôt à l'objectif en lui-même, qu'elle voie les choses avec pragmatisme pour agir rapidement et efficacement. Rassemblant sa détermination et son courage, elle salua aussitôt sa supérieure avant de commencer à rassembler les hommes.

« Je les protégerai comme s'ils étaient de ma propre famille, madame. Nous reviendrons saufs. »

Quelques instants furent ensuite consacrées à l'établissement d'une formation basique. Pour arriver au lieu indiqué par le porte-parole des âmes errantes, il fallait traverser un bois plutôt dense. C'était un avantage considérable pour se dissimuler des hollow qui, eux, étaient pour la plupart un peu trop grands. Il fallait cependant éviter de se déplacer par pack, au cas où l'un d'entre eux serait en mesure de tirer des Cero à longue portée. Reiha opta ainsi pour la formation de binômes entre les dix hommes sélectionnés. Quant à elle, elle avait décidé de s'avancer seule et en première position afin d'assurer un passage sûr à ses hommes.

Une fois la stratégie décidée, Reiha et son groupe se mirent en route au travers des fourrées. La Nittohei, subissant parfois les regards encore sceptiques de ses collègues, avançait en tête sans se préoccuper de ce qu'on pouvait penser d'elle. Utilisant notamment la végétation à son avantage pour bondir de cachette en cachette, elle faisait régulièrement des signes de main à la troupe pour leur indiquer lorsque le chemin était sûr et lorsqu'il fallait attendre. Quelques plus petits hollow s'étaient déjà engouffrés dans les bois, sans doute à la recherche des âmes ayant fui. Ordonnant aux troupes de les contourner discrètement pour les encercler, des exécutions étaient alors ordonnées pour éliminer les bêtes en groupe afin de prendre le moindre de risques possibles. Au cours de ces opérations, l'émissaire remarqua d'ailleurs que certains semblaient un peu moins à l'aise que d'autres, ce qui lui permit notamment de réorganiser les binômes pour mettre les moins expérimentés avec les plus aguerris. Malheureusement, deux groupes de novices se retrouvaient sans vétéran pour leur prodiguer des conseils. Pour palier à cela, Reiha s'assura de les garder au plus proche d'elle dans la formation, en espérant qu'elle soit assez réactive pour les protéger en cas de danger.

Quelques dizaines de minutes plus tard, l'autre orée fut atteinte par les troupes en mission. Cette frontière naturelle délimitait la séparation entre le grand bois et une plaine plutôt vaste dont l'herbe montait aisément à hauteur de bassin. C'est notamment grâce à ces herbes que quelques âmes poursuivies avaient jusque-là réussi à échapper à la vigilance des hollow. Malheureusement, les pleurs de certains indiquaient sans nul doute que des pertes s'étaient fait ressentir du côté des Plus. Il fallait ainsi agir vite pour éviter des pertes supplémentaires. Reiha murmura quelques instructions aux Shinigami les plus proches qui transmirent à ceux plus au fond, de bouche à oreille.

« Priorité sur le sauvetage des âmes. Si vous tombez sur un hollow mais que vous êtes seuls, restez cachés. Une fois qu'on les aura rassemblées, nous pourrons nous regrouper pour éliminer la menace plus efficacement. »

Sur ces mots, elle montra l'exemple en avançant doucement au travers des herbes, s'acroupissant pour le pas laisser dépasser le moindre de ses cheveux. De temps en temps, quand elle n'entendait pas le moindre bruit autour d'elle, sa tête ressortait discrètement pour pouvoir observer les environs. Les montruosités, alors trop concentrées sur leur chasse à l'âme, ne remarquaient ni Reiha ni ses hommes. Une aubaine. Seulement, tout ne pouvait pas se passer comme prévu.

Alors que certains parvenaient à trouver des âmes et à les rassembler à l'orée du bois, d'autres tombaient sur des hollow. La fuite s'était imposée pour quelques groupes tandis qu'un autre, soit l'un composé de deux novices, n'y était pas parvenu sans attirer l'attention de la bête. Leurs cris d'effroi et le frottement de l'acier de leurs Zanpakuto contre leurs fourreaux alerta la Nittohei qui, en bondissant hors de sa cachette, s'interposa immédiatement pour couvrir la fuite des deux Shinigami.

« Oubliez la discrétion ; rassemblez-vous au plus vite ! On va servir de d'appât pour que les âmes rejoignent les leurs ! »

Les moins expérimentés ne semblèrent pas enchantés par l'idée mais s'exécutèrent tout de même. Les dix Shinigami, maintenant en formation, se tenaient en cercle avec leur sabre en mains. Un rassemblement d'âmes d'une telle qualité ne tarda pas à attirer les hollow de la zone qui s'attroupèrent progressivement autour des émissaires, libérant ainsi le passage pour les âmes errantes.

« En formation ! Que ceux doués en Kido maintiennent le plus grand nombre à distance. N'épuisez vos réserves sous aucun prétexte, ne cherchez pas à les éliminer. Ralentissez juste leur avancée ! Les autres, chargez-vous d'éliminer les quelques hollow qui entreront dans notre périmètre. Ne vous éloignez sous aucun prétexte de plus de trente pieds, laissez-les s'approcher ! »

Suite à ces instructions, l'escouade se mit en formation sans perdre de temps. Reiha, s'étant assimilée au groupe Kido, chantait et incantait pour maximiser l'efficacité de ses sorts et ainsi en produire en plus petit nombre, mais d'une plus grande qualité. Certains érigeaient des barrières tandis que d'autres amputaient les hollow pour les forcer à se régénérer plutôt qu'avancer. Et comme prévu, certains parvinrent à se glisser plus loin que les autres. Ceux-ci furent progressivement éliminés par les Shinigami peu à l'aise avec le Kido, bâtissant ainsi un certain périmètre dans lequel la formation pouvait bouger sans craindre.

Ce fut cependant sans compter sur l'intervention d'un enfant un peu trop téméraire qui, armé de cailloux, s'attaqua à l'une des hollow et attira ainsi son attention. Témoin de la scène, Reiha ne put pas rester sans rien faire devant un tel spectacle, mais maudissait malgré tout cette jeune âme pour n'en avoir fait qu'à sa tête. Rapidement, elle relégua le commandement à l'un des Shinigami qu'elle avait estimé être l'un des trois vétérans du groupe et quitta la formation en courant pour se frayer un chemin en abattant un des gros hollow d'un Byakurai droit dans son masque. Vive, elle ne prit ensuite pas le temps de s'arrêter et attrapa simplement le gamin pour courir avec lui et le conduire jusqu'à l'orée tout en le sermonnant en chemin.

« C'est dangereux ! Réfléchis deux fois à tes actions ; tu t'es mis en danger mais tu as aussi risqué la vie des autres âmes. Si on se donne la peine de les attirer, ce n'est pas pour que toi et tes amis les attaquiez. Vous ne serez pas en mesure de les abattre, alors ne vous en occupez pas. C'est notre travail ! »

Elle le laissa ensuite à la charge des âmes déjà rassemblées près du bois et repartit rapidement au front, sans même prendre la peine d'écouter la réponse du gamin téméraire. Maintenant dans le dos des hollow, Reiha comptait en profiter pour créer une ouverture.

« Enfile, Shokkou. »

Après avoir libéré son Shikkai, la lame s'illumina d'un éclat pur. De celle-ci, Reiha trancha le dos d'un hollow non seulement pour attirer son attention mais aussi pour le lier. Le sabre tissa alors un fil d'énergie spirituel impalpable entre lui et le monstre, pendant que l'émissaire se mit à courir autour du groupe de créatures en faisant tourner sa lame dans sa main. Elle attira au passage l'attention de quelques hollow supplémentaires qui se mirent eux aussi à la poursuivre, sans remarquer que les fils s'étendaient à eux aussi en une forme de toile spirituelle. Toujours sa course, la Nittohei se mit à incanter avant de poser sa main libre sur sa lame, l'imbibant d'une énergie crépitante qui se diffusa d'abord dans le fil créé auparavant, puis dans la toile toute entière, foudroyant toutes les montruosités prises en son sein jusqu'à en faire griller leurs masques.

« Profitez de l'ouverture ! Sortez de là et encerclez-les à votre tour, on réplique ! »

S'exécutant, le petit bataillon fourmilla à l'extérieur du cercle hollow ayant perdu en effectifs et se dispersa tout autour de celui-ci pour une incantation groupée. Le groupe ennemi, à présent enfermé dans une grande barrière spirituelle, ne put qu'attendre son funeste destin qu'était celui de se faire rôtir par une multitude de Hado. Une explosion fit roussir l'herbe sur une zone plutôt large ; mais il n'y avait pas le temps d'admirer le champignon de fumée puisque les quelques bêtes les plus résistantes en sortirent, toujours aussi affamées mais cependant beaucoup moins nombreuses. Celles-ci, maintenant en sous-effectifs, ne posèrent pas de réel problème si ce n'est quelques minutes de plus avant d'être tranchées sous les assauts synchronisés des Shinigami.

« Bien. Quadrillez le périmètre et sauvez les blessés qui se cachent ici. Une fois qu'on aura tout le monde, on déguerpit au plus vite. Notre bazar attirera sûrement d'autres hollow ici. »

Cette dernière étape, effectuée très rapidement car personne ne voulait avoir à tomber sur une nouvelle meute potentiellement plus dangereuse, fut l'affaire de quelques minutes de plus avant que l'escouade ne reparte pour le bois en compagnie de quelques dizaines d'âmes, dont certaines effectivement blessées et ayant besoin des premiers soins au plus vite. Bien heureusement, le reste de l'escouade fut rejoint sans encombres sans perte supplémentaire. Les Shinigami, ayant réchappé de peu à une défaite à cause d'effectifs, peinaient à exprimer leur joie malgré le fait que tout le monde s'en soit sorti. C'était normal, et Reiha ne leur en voulait pas. Cette dernière, ne perdant pas le nord, fusa immédiatement vers la vice-capitaine dès son retour.

« Nous sommes revenus. Aucune perte de notre côté, mais peut-être quelques unes chez les âmes errantes. Il a cependant été impossible de procéder dans la discrétion. D'autres hollow investiront prochainement notre ancien champ de bataille et seront certainement attirés ici si nous ne bougeons pas au plus vite. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 12 Juin - 11:34
Hikaru observait de loin la façon dont Reiha s'occupait de l'opération. En effet, pour faire bonne mesure elle avait décidé d'y aller également, en toute discrétion, laissant le commandement du reste de la troupe à Oshimo, qu'elle savait plus que capable de s'acquitter de la tâche afin de se concentrer sur l'observation de l'opération. Elle était très curieuse de savoir comment la jeune Shinigami allait procéder et pour le moment c'était... satisfaisant. Elle prenait les bonnes décisions et le groupe agissait relativement vite, arrivant au bout de quelques dizaines de minutes sur l'objectif. Certes, si Hikaru s'y était rendu elle-même, cela ferait bien longtemps qu'elle serait arrivé à destination, mais bon, elle n'allait pas lui jeter la pierre pour être plus lente qu'elle.

« Voyons comment tu t'en sors, petite souris... »

Elle avait fait exprès de lui donner peu d'hommes. Et encore, d'habitude une expédition n'avait pas plus de trois ou quatre soldats, mais la Shinigami sentait que sa cadette aurait besoin de tous ces hommes pour parvenir à réussir sa mission. C'était un test après tout, pas une exécution et Hikaru observait donc avec attention la scène qui se déroulait sous ses yeux. Ce n'était pas trop mal, bien qu'il y avait quelques imperfections, dont une grosse qui allait possiblement coûter cher à la troupe. Est-ce que Reiha allait s'en sortir ? Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir.

C'était difficile mais les Shinigamis arrivaient à s'en sortir, leur « cheffe » donnant des bonnes instructions. Tant mieux et Reiha parvint même à gérer l'imprévu, à savoir la présence du gamin qui avait été un peu trop téméraire pour sa propre survie, balançant des cailloux sur les monstres fantomatiques... Téméraire et très con. Hikaru avait faillit intervenir à ce moment, ayant la main sur son sabre, mais n'eut finalement pas besoin de ça. Tant mieux. Elle repartit rapidement en direction du groupe principal afin de devancer Reiha et le reste de ses soldats, profitant de sa vitesse supérieure.

« C'est bon, elle a passé le test. »

Une simple indication, à l'autre commandant de cette expédition. Commandant qui gérait correctement le groupe, ayant même repoussé une vague attaque de Hollows. Il faut dire que ça n'avait pas été très malin de s'arrêter comme ça mais au moins, il n'y avait aucune perte, seulement quelques blessés légers dont les soigneurs s'occupaient déjà. Certes, avoir beaucoup de Shinigamis en même temps attirait les Hollows, mais d'un autre côté ça augmentait également fortement leur puissance de frappe en cas d'affrontement. Donc l'un dans l'autre...

Et enfin elle fit son apparition, après une nouvelle heure d'attente, car malheureusement, les âmes rescapées ne pouvaient pas se déplacer à une grande vitesse, malgré les soins prodigués. Enfin, c'était déjà et les retrouvailles étaient assez... émouvantes.Même si ça ne faisait ni chaud ni froid à Hikaru désormais, qui avait vue cette même scène se dérouler des dizaines de fois.

« Dans ce genre de cas, il faudra se montrer plus rapide à l'avenir, Reiha. La vitesse est essentielle pour porter secours aux âmes égarées donc j'attends de toi que tu t'améliores dans ce domaine, tu es bien trop lente pour le moment. Et concernant le petit garçon, quand tu es face à une situation pareille, n'hésite pas à assommer ceux qui paraissent trop jeunes ou trop téméraires. Il vaut mieux qu'ils soient inconscients quelque heures comme ça que de gêner. »

Des commentaires qui pouvaient paraître assez cassants, mais ils étaient nécessaires. Et les solutions proposées pouvaient paraître un peu extrême, mais il valait mieux ça que de mettre en danger tout le reste du groupe. Après tout, ça aurait pu mal se passer et il fallait à l'avenir éviter ça. Hikaru avait beau être une tête brûlée la plupart du temps, elle avait une politique de zéro risques pour le sauvetage des âmes.

« Néanmoins c'était pas mal. Tu as un bon potentiel Reiha, à toi de faire en sorte de ne pas le gâcher.[/color] »

Et ils reprirent leur marche, à un rythme assez soutenu car les âmes égarées étaient désormais transportées dans des chariots, pour aller plus vite. Ils ne pouvaient pas perdre de temps après tout, déjà que leur timing était serré... Dans tous les cas, il fallait se concentrer de nouveau sur l'établissement des points de contrôle.

« Reiha, Vice-Capitaine Oshimo, je compte sur vous pour ça. Je veux que le plan soit prêt pour ce soir.[/color] »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mer 12 Juin - 12:37

Suite au rapport de la recrue, la vice-capitaine tira son bilan. Enfin... Bilan était un mot bien léger, compte tenu de la situation. Elle savait beaucoup de choses, peut-être même beaucoup trop pour quelqu'un qui serait resté ici. Reiha cligna des yeux avant de tirer sa propre conclusion : on l'avait suivie. Voilà de quoi faire remonter son stress à la surface alors qu'elle se maintenait à peine à flots suite aux remarques de sa supérieure. Pourtant, la Nittohei ne prit rien de tout cela en mal. Si ça pouvait paraître démoralisant au début, c'était avant tout pour son bien, pour qu'elle progresse, et elle en avait conscience. À vrai dire, elle préférait de loin ce genre d'évaluation plutôt que celle d'une personne incapable de dire ses quatre vérités.

« J'en prends note. Je me suis peut-être un peu trop arrêtée sur l'aspect sécuritaire et n'ai pas voulu aller plus vite à cause de celui-ci. Ca me servira de leçon pour la prochaine fois. »

Par la même occasion, elle nota également la rigueur de Hikaru, qui aurait assommé le gosse dans une telle situation. Reiha médita sur la question, cherchant à déterminer si elle aurait été capable de procéder ainsi lors d'une première opération. Peut-être était-elle encore un peu trop compatissante, un peu trop douce pour avoir recours à de telles méthodes. Elle ne pouvait qu'espérer que cela s'arrange avec le temps, les épreuves et les pertes. Question de caractère, certainement.

« Il n'empêche que c'était mesquin ! Je ne m'attendais pas à être filée comme ça. »

Loin d'être acerbe, Reiha vînt même à en rire un moment. Elle eût presque l'impression de revenir à l'académie l'espace d'un instant, si ce n'est que ses professeurs grincheux et impatients s'étaient changés en une jolie vice-capitaine qui ne mâchait pas ses mots. Tant mieux ! Tout était plus didactique ainsi. La jeune femme savait que, dans de telles conditions, l'apprentissage n'était certainement pas terminée. Chaque journée allait être riche en conseils et en nouvelles leçons. Cette fois-ci, il était d'ailleurs temps d'aller en apprendre un peu de l'Oshimo.

« Bien, comptez sur nous ! »

Accordant ses violons avec le scientifique, Reiha commença à discuter des opérations avec lui, en commençant par déterminer un périmètre qui serait plus ou moins aisé à couvrir avec cinq points de relais. Il fallait les disposer autour du Seireitei pour que ceux-ci forment un pentagone. En accord avec les fabulations de Kyokai sur le rayon que pouvaient couvrir ses dernières trouvailles, ils parvirent à déterminer l'angle et la distance optimale qui séparera chaque point des autres. Ils déterminèrent ensuite comment est-ce qu'ils pourraient tirer avantage de la nature pour rendre les points difficilement prenables par l'ennemi. Il fallait ici jouer avec les différents reliefs et profiter des cavités naturelles suffisamment grandes pour abriter une vingtaine d'hommes ainsi que du matériel. Il fallait aussi prendre en compte les risques naturels et disposer les bases là où les risques d'inondations étaient nuls, mais il fallait également éviter la proximité avec toute matière inflammable susceptible de déclencher un incendie en cas de sécheresse ou d'intervention hollow. Enfin, le trajet fut déterminé une fois tous les points placés sur la carte. Cela relevait encore de l'approximation puisqu'il fallait connaître la topographie exacte des lieux, mais cela pourra être déterminé une fois sur place.

Une fois le plan parachevé, au premier couché de soleil, l'Oshimo et Reiha partirent le proposer à la cheffe des opérations. Il fallait maintenant présenter tout ça de façon claire et précise, en évitant les digressions ou les mauvaises manies qu'ont les savants à vouloir absolument tout expliquer pour étaler leur savoir. Reiha laissa donc son supérieur se charger de la première partie, à savoir les justifications expliquant pourquoi ces lieux plutôt que d'autres. Il releva habilement les contraintes géographiques de chaque emplacement et proposa des solutions pour chacune d'entre elles, comme en suggérant l'emploi d'autres matières premières si besoin est, ou même en soulignant la nécessité de ne pas trop altérer le paysage sous peine bouleverser l'écosystème et ainsi forcer des migrations de hollow à des endroits indésirables. Après tout, si la nature changeait, les hommes s'y adaptaient et déménageaient. Et si les hommes bougeaient, les hollow aussi. Après quoi, ce fut au tour de Reiha d'intervenir.

« Pour l'itinéraire, nous commençons comme prévu à l'est. Car c'est là où nous serons les plus nombreux et donc les moins discrets, il est inutile d'essayer de profiter de la nuit pour progresser en toute discrétion. Nous monterons ensuite au nord pour nous rendre aux emplacements suivants. On avancera donc en sens anti-horaire. Et, au fur et à mesure que nous progresserons vers l'ouest, nos effectifs diminueront puisque nous laisserons des hommes à chaque point. De même, nous aurons de moins en moins de matériel à transporter. Oshimo et moi avons fait des calculs estimant le décalage horaire entre le point est et ouest ; une heure et vingt minutes, plus ou moins. Nous resterons cependant calibrés sur notre cycle de sommeil habituel. Ainsi, grâce à notre nombre plus restreint et notre mobilité accrue, nous pourrons progresser rapidement et discrètement pendant un peu plus d'une heure par jour avant que le soleil ne se lève. Si nous sommes efficaces, nous pensons pouvoir gagner deux ou trois journées sur tout le voyage en appliquant cette stratégie. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 12 Juin - 14:46
Elle prenait note et ne semblait pas en colère de la petite filature. Bien bien bien, elle devait comprendre que c'était important, pour l'évaluation. Après tout, toute Vice-Capitaine qu'elle était, elle n'avait pas non plus le pouvoir de lire dans l'avenir et devait donc prendre quelques mesures au cas où. Cependant, la jeune femme ne s'empêcha pas de faire une petite remarque amusée, bah après tout pourquoi pas, trop de sérieux était nocif pour les nerfs. Alors pourquoi s'empêcher de répondre ? Elle avait aussi le droit de s'amuser, après tout !

« Et je peux être beaucoup plus mesquine que ça. Donc si tu veux éviter d'être observé sans ton consentement, tâche de t'améliorer. »

Si elle ne riait pas, un léger sourire apparut sur son visage quelques instants, avant qu'elle se focalise sur la suite des opérations. Ils allaient enfin pouvoir reprendre leur chemin et ce n'était pas trop tôt. Heureusement, les Plus qu'ils avaient trouvé n'étaient pas trop nombreux, à peine une dizaine ce qui arrangeait bien leur affaire. Hikaru les laissait à la bonne garde de ses hommes, afin de continuer à avancer. Une avancée qui se faisait sous le signe de la réflexion et de la cartographie, afin de ne pas se tromper lors de la création des points de relais, essentiels pour la suite des opérations.

« Je vois, ça me semble pas mal. Mais il ne faut pas oublier les Plus qui nous accompagnent. Même s'ils ne nous ralentissent pas fondamentalement, nous sommes obligés d'aller moins vite, afin de ne pas trop les perturber et les rassurer. C'est important pour leur entrée au Seireitei, sinon ils risqueraient de manquer de repères. »

En effet, c'est pour ça que quelques hommes, notamment de la Deuxième avaient quittés la formation pour rejoindre les Plus et leur expliquer de quoi il retournait exactement, les rassurer, répondre à leurs interrogations et tout le reste. C'était une part essentielle de leur travail, pas aussi importante que le reste certes et au final, ils pouvaient s'en passer mais Hikaru tenait à ce que les choses soient bien faites. Et visiblement, les hommes qui s'en chargeaient également puisqu'elle n'avait pas donné d'instruction.

« Il ne faut pas prendre la mouche lorsque des subordonnés prennent des initiatives intéressantes. Mais il ne faut pas tout laisser passer non plus, au final, l'important c'est d'avoir des subordonnés de qualité, quitte à les élever soi-même. »

En effet, plus ils étaient qualifiés, plus elle pouvait se concentrer sur les tâches essentielles et ainsi, la Vice-Capitaine examina le schéma que ses partenaires de mission lui fournirent. Hum, c'était pas mal en effet et en vérité, elle n'avait rien à y redire. Comme quoi, Oshimo était très utile. Mine de rien, elle avait de la chance, Reiha, de pouvoir profiter de l'expérience et des conseils de deux Vice-Capitaines.

« Allez les gars ! On avance encore un peu et on pose le premier campement. Ce soir, à défaut du sang des Hollows, ce sera l'alcool qui coulera à flots ! »

Une vague d'exclamation enjouée parcourut le groupe, avant qu'ils reprennent la marche, pour arriver à leur première escale. C'est donc le soir même, quelques heures après cette annonce qu’ils montèrent un campement assez sommaire, avec plusieurs tentes et même un feu de bois. Dans tous les cas, si des Hollows traînaient dans le coin, la grande concentration d'énergie allait les attirer, donc autant en profiter. Ainsi, les hommes pouvaient enfin se reposer et boire du saké, qui avait été emmené dans des tonneaux. Pour maintenir le moral des troupes, qu'elle avait dit à Reiha, anticipant une possible question de sa part. Et évidemment il y avait des tours de garde. Hikaru elle, était au niveau d'un feu de camp, jouant avec un bâton trouvé sur la route. Elle pouvait enfin se reposer et lâcher un peu la pression.

« Tu t'es bien débrouillée aujourd'hui, Reiha. Tu peux filer et aller t'amuser boire avec les autres, si tu le souhaites. »

Elle avait bien mérité une pause, après tout.

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mer 12 Juin - 15:42

Alors que Hikaru fit brève mention des Plus, Reiha hocha la tête et souligna que le rythme de croisière n'allait pas forcément être si rapide et dépaysant. Après tout, il y avait aussi du matériel auquel il fallait faire attention, et cela jusqu'au tout dernier point. Il était donc impossible d'aller trop vite ou d'emprunter des chemins trop périlleux. La stratégie n'était pensée que pour gagner un peu de temps tout en assurant un minima de sécurité lors d'une petite partie du trajet ; les miracles restaient impossibles à réaliser.

Du coin de l'oeil, la recrue observa les collègues en train de s'occuper des âmes errantes. Investis dans ce qu'ils faisaient, les Shinigami ne les brusquaient aucunement et faisaient preuve d'une grande diplomatie, et cela de leur propre initiative. Sur le coup, Reiha n'eût aucun mal à saisir la portée des derniers mots de la vice-capitaine pendant qu'elle assistait à cette scène d'une douceur sans nom. Si seulement certaines têtes brûlées de la Première étaient capables d'agir ainsi, pensa un instant la Nittohei avant de se reconcentrer sur sa conversation avec son aînée.

« Hmm... L'analogie peut paraître poussée, mais on pourrait dire que vous agissez comme un genre de mère ou de grande soeur, en somme. C'est ce que j'ai pensé quand vous avez parlé de les élever. »

En y réfléchissait, ce n'était peut-être pas si stupide que ça. Les similitudes étaient plutôt nombreuses ; la proximité, l'autorité mais l'affection pour contrebalancer, le désir de protéger, l'envie de maintenir le moral au plus haut... Et en parlant de moral, la dernière annonce de Hikaru ne manqua pas de remplir l'escouade de joie. Si Reiha sembla d'abord peu réceptive à l'idée, elle finit par l'accepter en se disant que chacun était assez grand et responsable pour savoir où s'arrêter. Il serait dommage mais surtout dangereux de ne plus être en état de tenir un sabre, après tout.

La troupe poursuivit sa marche pour un petit moment avant de finalement se poser à un endroit suffisamment vaste et dégagé pour que toutes les tentes puissent être montées. Souhaitant contribuer à l'effort de groupe, Reiha partit assister les officiers dans leur travail et retourna aux côtés des vice-capitaines une fois ceci fait. Se réchauffant près du feu, elle jeta parfois quelques coups d'oeil aux Shinigami en train de boire et de jouer, non pas par envie mais plutôt par amusement. Ce n'était pas plus mal qu'ils parviennent à oublier les horreurs pouvant surgir à tout moment, ne serait-ce qu'un instant. Après tout, des tours de garde avaient été établis pour permettre au plus grand nombre de se détendre en attendant la prochaine journée. Mais les quelques regards jetés au groupe semblaient avoir véhiculé une impression indésirée auprès de la vice-capitaine, à moins que son invitation à aller s'amuser n'était qu'une coïncidence du moment. Dans tous les cas, Reiha avait apparemment le choix et décida de secouer doucement la tête pour décliner poliment.

« Merci beaucoup mais ça ira. Je préfère les comités réduits. Qui plus est, il y a certains collègues de la Première dans tout ce lot. Je sais déjà à quoi ils ressemblent quand ils se détendent. Vous, par contre... »

Elle adressa un sourire aussi bien à Kyokai qu'à Hikaru. Jusque là, Reiha ne les connaissait que vaguement suite à cette journée riche en aventures. Le premier, joyeux et particulièrement dynamique, n'était pas si dur que ça à cerner. Ou en tout cas, il donnait l'impression d'être une boule de bonne humeur, toujours positif et là pour répondre aux besoins de ses camarades. La seconde par contre semblait toujours un peu énigmatique aux yeux de Reiha et de ses difficultés sociales. Au final, toutes les qualités qu'elle assimilait à la vice-capitaine jusqu'à présent étaient celles d'une bonne meneuse ; elle ne savait rien de son aînée sur le plan personnel. Peut-être était-il temps de lever un peu ce voile.

« Et vous, pourquoi est-ce que vous ne prenez pas part à tout ça ? Si ce n'est pas indiscret, bien sûr. »

Agitant maladroitement ses mains devant elle pour lever tout malentendu, Reiha ressentit le besoin de se justifier rien que pour avoir posé une question pourtant aussi triviale. Malgré son franc-parler et son manque de tact, elle se préoccupait tout de même de ce qu'elle pouvait dire, très soucieuse de ses interactions avec les autres puisqu'il s'agissait bien du grand domaine lui faisant défaut. Cette tare fit d'ailleurs remonter une angoisse latente qu'elle ne put s'empêcher d'exprimer sous la forme d'une réplique toute aussi maladroite que la précédente.

« Si ça vous dérange vraiment, je peux aussi aller me trouver un autre coin ! Il y a beaucoup d'espace ici, après tout. Ce n'est vraiment pas un problème ! »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 12 Juin - 16:45
Une mère ? C'était un bien grand mot pour le coup. Plus un groupe de bras cassés dont elle devait s'occuper pour éviter qu'ils ne fassent de conneries. Dans tous les cas, elle ne fit que rire bruyamment, amusée par la comparaison. Non, définitivement elle ferait une trop mauvaise mère selon elle et puis, ça ne l'intéressait pas, d'avoir des enfants. Mais au moins, le reste du voyage s'était déroulé correctement et les Shinigamis étaient tranquillement autour du feu, pour souffler un peu après cette journée riche en événements. Et visiblement, Reiha souhaitait rester ici et ne pas se mêler aux autres hommes des différentes Divisions. Soit.

« Ahah ! Il faut savoir lâcher la bride parfois. Tu comprends, ils peuvent difficilement des culs du Seireitei qu'ils aimeraient se taper si je suis dans le coin. En plus, ces enfoirés seraient capable d'aller cafté si je parlais. Et puis, ce serait bête que je les humilie lors d'un concours de beuverie. »

Deux raisons qui pouvaient paraître idiotes à première vue, mais ils avaient le droit à leur intimité après tout. Et puis, ça lui permettait aussi à elle d'être un peu plus tranquille et dans le calme. Elle avait beau être jeune, jolie et dynamique, elle aimait bien souffler de temps en temps. Elle avait donc répondu normalement et sans gêne à Reiha, quand même curieuse de voir sa réaction, qui sait, si ça se trouve il s'agissait d'une véritable coincé en vrai et ça serait très dommage.

« Dans tous les cas, tu peux rester ici, ma p'tite Reiha. Je dirais pas non à un peu de compagnie et si t'as des questions à poser, je suis tout ouïe. »

Tout en parlant, elle prenait sa coupe de saké, remplie à ras-bord. Mais ce n'était pas une coupe comme les autres en effet, car elle était large comme deux hommes : autant dire que la quantité d'alcool présent était non négligeable, facilement l'équivalent d'une vingtaine de coupes classiques. Et elle avala tout. Cul sec.

« ET A LA TIENNE ETIENNE !!! »

C'était bien comme ça qu'ils disaient les humains, non ?[/b][/b][/b]
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mer 12 Juin - 18:30

Changement soudain d'ambiance. La vice-capitaine venait d'abandonner tout son sérieux pour enfin se lâcher, cela sous yeux surpris de Reiha qui ne s'était évidemment pas attendue à un tel revirement. Enfin... pas aussi soudain, en tout cas. Que ce soit le registre de langage, l'attitude, la gestuelle... Tout. Tout avait changé pour laisser place à une fêtarde, ou simplement quelqu'un de décontracté. Très décontracté. À vrai dire, la Nittohei eût d'abord beaucoup de mal à s'y faire, ne sachant pas si elle devait agir dans l'optique de conserver une bonne image ou si elle devait laisser la bête de fête tapie en elle. Quoi qu'il en soit, cette bête était très timide, peut-être même trop, puisqu'elle grognait pour montrer ne serait-ce que le bout de son nez. À la place de ça, un pragmatisme s'empara de Reiha qui écarquilla les yeux dès l'instant où Hikaru se mit à boire dans une coupe de sake étonnamment large.

« Mais... Attention ! Vous allez vous étouffer ! »

Surprise : ce n'était pas le cas. Au contraire, elle s'en était plutôt bien sortie. À ce moment, Reiha se remit à hésiter, mais elle était cette fois-ci déchirée entre les applaudissements pour faire l'ovation d'une telle descente et le choc. On prendra l'option deux pour la jeune femme ! Et avec ça, un supplément « Eeeeeeeeeh » lâché sous la surprise. Elle n'en revenait toujours pas. En comparaison, Reiha n'avait pris qu'une petite coupe standard et se demandait si ce n'était pas déjà suffisant pour lui faire tourner la tête. Après tout, elle n'avait pas vraiment l'habitude de boire. Elle suivit cependant le mouvement, trempant ses douces lèvres dans le breuvage qu'elle sirotta beaucoup – mais alors beaucoup – plus lentement que la vice-capitaine. À cela, une seule réaction :

« Pouah ! C'est fort ! »

Par cette simple exclamation, on pouvait d'ores et déjà déterminer que Reiha n'était effectivement pas habituée à boire de l'alcool. Cette sensation chaude embrasant son oesophage était une première pour elle. Et pourtant, ce n'est pas faute de manquer de temps ou d'occasions ; elle aurait très bien put l'expérimenter avant. Elle n'en avait cependant pas vu l'intérêt.

« Je.. ne sais vraiment pas comment vous faites. Pour tout avaler d'un coup, je veux dire ! Je n'ai pas l'habitude, c'est sûr. Mais wow... »

Cela ne rendait la chose qu'encore plus impressionnante. Derrière la belle apparence de Hikar se cachait donc une ogresse capable d'abreuver son gosier de litres d'alcool sans jamais faillir. Qui l'aurait cru ? À la regarder, on ne pouvait pas le soupçonner une seule seconde. Mais d'une certaine façon, cette particularité amusa la Nittohei qui, à défaut de pouvoir finir rapidement sa propre coupe, se mit à encourager son aînée dans ses beuveries.

« Et des questions, hmm... Loin de moi l'idée de vouloir faire la fouineuse, mais puisque vous me le proposez... »

Et la voilà à son tour lancée dans la machine. Mettant de côté toutes les questions impersonnelles liées à l'occupation de la vice-capitaine, elle se concentra davantage sur ce qui pourrait l'aider à mieux connaître son aînée, ou même sur ce qui pourrait la mettre dans l'embarras. À charge de revanche pour le petit choc émotionnel au début de la beuverie, dirons-nous. Ainsi parla-t-elle de goûts, de couleurs, d'entraînement, d'amour, d'ambitions... Absolument tout ce qui pouvait lui passer par la tête. Et évidemment, Reiha restait prête à y répondre en retour si jamais on lui demandait. Avec son honnêteté indéfectible, cela pouvait donner lieu à des situations particulières...

« Est-ce qu'il y a un aspect de la culture humaine qui vous fascine ? Que faites-vous pour vous maintenir en forme ? Y a-t-il quelqu'un sur qui vous avez des vues ? Et vos projets pour l'avenir, quels sont-ils ? »

Bien qu'un peu formelle dans son langage, Reiha restait une femme. Et vous savez, celles-là... Ah. On m'informe que la bien-pensance ne veut pas que j'écrive ça. Tant pis ! On restera ainsi sur une bonne – mais incomplète – impression de la jeune femme en train de doucement siroter son alcool.

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Mer 12 Juin - 19:24
Bien sûr que cet alcool était fort, c'était celui spécialement conçu pour l'Avant-Garde qu'on ne sortait que pour les grandes occasions. Des occasions comme celle-ci et Hikaru n'hésitait pas à boire aujourd'hui. Certes, la mission était encore loin d'être terminé, mais après tout, ils avaient bien le droit de s'amuser et elle savait ses hommes résistants, ils organisaient des concours de beuveries assez régulièrement et elle en était une grande championne. Autant dire donc que la réaction de Reiha l'amusait au plus haut point, elle ne devait pas avoir l'habitude de boire, celle-là. Bah, il fallait de tout, pour faire un monde !

« J'ai mon propre fournisseur au Seireitei, ça permet à la Troisième Division de ne jamais en manquer ! Si tu veux, je te conseillerais des alcools si on se sorts vivantes de ce merdier. »

Étrangement formulé mais Hikaru partait du principe qu'elle ne survivrait pas forcément à cette mission. En fait, il ne fallait pas écarter qu'elle soit un échec total et que tout le monde meurt, c'est ce qui lui permettait de rester en vie jusque-là, de toujours s'attendre au pire. Mais pour l'heure, elle s'amusait bien et répondait assez normalement aux questions que la jeune femme lui posait. Si au début, elles étaient assez banales, comme sa couleur préférées, ses goûts de manière plus générales ou ses méthodes d'entraînement - qui consistaient à s'entraîner au moins huit heures par jours lorsqu'elle le pouvait, et pas des petits entraînements - la deuxième fournée de question se fit plus... amusante.

« Un aspect de la culture humaine que j'aime bien ? Ouais, leurs jeux de cartes, ils sont plutôt cool. Bien plus que le Nyuno. Vanguard par exemple est très cool. Pour me maintenir en forme, rien de compliqué : l'entraînement. L'entraînement ne trahit jamais. Si tu veux, j'ai plusieurs programmes d'entraînements que je pourrais te passer, à l'occasion. »

Prenant le temps de se resservir une coupe, plus raisonnable cette fois, la Vice-Capitaine reprit la parole, pour enchaîner sur ses projets.

« Mes projets d'avenir ? Devenir Capitaine déjà. Sans trop m'étendre il y a quelques petites choses que n'apprécie pas concernant le Seireitei et sa gestion. Et la meilleure manière d'y remédier est de s'y dresser au sommet, tu vois ? Donc devenir Capitaine est la première étape, tu vois ? »

La première étape. Ça voulait bien dire qu'elle visait plus haut que et Reiha était certainement assez maligne pour savoir ce que ça signifiait. Mais bon, elle avait le droit d'avoir de l'ambition après tout ! Ce n'était pas en restant une personne amorphe, satisfaite de sa condition qu'elle allait progresser. Restait la dernière question.

« Si j'ai des vues sur quelqu'un, hein ? Hum... »

Hikaru décida de déposer sa coupe de saké délicatement, afin de regarder les étoiles de Soul Society. C'était toujours un spectacle magnifique, surtout avec la petite brise délicate qui faisait doucement chavirer les cheveux, lui donnant une légère attitude de poseuse classe.

« Eh bien... Reiha, je dois dire que tu es audacieuse de me poser ce genre de questions... »

Un sourire énigmatique se dessina sur son visage, alors qu'elle prit entre ses doigts une des mèches de cheveux de la Nittōhei, jouant avec, sentant même les effluves de son parfum avec son nez, avant de regarder directement Reiha.

« Que dirais-tu si je disais que c'était toi ? M'accorderais-tu un rendez-vous, si nous sortions vivantes de cette mission ? »

Est-ce qu'elle plaisantait ? Très probablement, il faut dire que l'occasion était trop belle et elle était quand même assez curieuse de ce qu’allait pouvoir dire Reiha. Elle espérait au minimum une réaction qui l'amuserait.
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Mer 12 Juin - 20:30

À rythme évidemment moins soutenu que les questions qui avaient littéralement plu comme une averse, les réponses de la vice-capitaine tombèrent à leur tour. Reiha tiqua cependant sur un seul mot. Un seul et unique mot qui suffisait à lui rappeler quelques mauvais souvenirs d'un apres-midi rempli de sel. "Nyuno". Si elle n'avait pas été en public, la Nittohei aurait sans doute juré en hurlant et aurait même mis aux points d'autres dialectes juste pour se vanter d'avoir insulté Eien dans quarante neuf langages différents. Quel jeu de la frustration ! Au fond d'elle, la jeune femme ne put qu'espérer quant à la qualité de l'autre jeu dont parlait Hikaru. Avec de la chance, peut-être que ce Vanguard ne brisait mais des relations mais en construisait, qui sait ?

« Tant que ça n'implique pas d'âme des cartes, de quatre Sotaicho dans une seule main, ou quoi... Ca a du potentiel ! »

Allez, ça va aller. Soupire, Reiha. Tu vas oublier cette mauvaise passe comme tout le reste. Tiens, écoute plutôt la suite du discours de ton aînée. Heureusement, la jeune femme se montra plutôt coopérative et se fit attentive à la suite. Elle hocha vivement la tête à la mention d'entraînement, pratiquant elle-même lorsqu'elle en avait le temps. Il lui sera cependant bénéfique de se renseigner sur les techniques d'entraînement d'autrui, ceci afin de se diversifier et potentiellement de découvrir des méthodes plus efficaces. Pour ces raisons, Reiha accepta avec joie de recevoir les plannings de la vice-capitaine.

Vînt alors le moment de parler des ambitions, là où la Nittohei se montra particulièrement compréhensive. Après tout, il y avait bon nombre de choses qu'elle serait également prête à changer si elle en avait le pouvoir, qu'elles soient triviales ou au contraire d'importance majeure. Mais en étant réaliste, la recrue ne pouvait s'imaginer viser plus haut que le poste de capitaine, pour le moment en tout cas. À contrario, Hikaru considérait cela comme la première étape. Peut-être en avait-elle même déjà le potentiel. Reiha ne pouvait pas s'en porter juge, ne connaissant pas l'étendue des capacités de son interlocutrice. Elle était au moins sûre que sa place de vice-capitaine était méritée, de ce qu'elle a pu en constater aujourd'hui.

« Je ne peux que vous souhaiter de réussir dans cette démarche. De mon côté, j'irai le plus haut possible, jusqu'où mes capacités me mèneront. Qui sait ce que l'avenir nous réserve ? »

Et ce fut enfin au tour de la question qui sembla poser problème l'espace d'un instant. Reiha repensa à ce qu'elle avait demandé, se rendant alors compte que ceci pouvait être interprété d'une toute autre façon. Elle le réalisa cependant un peu trop tard ; c'était de sa faute pour ne pas l'avoir remarqué plus tôt. Mais est-ce que son interlocutrice l'avait au moins interprété de cette façon ? Pour le moment, Reiha n'en savait rien, se perdant simplement à observer Hikaru dans sa contemplation astrale. Pensait-elle à quelqu'un ? La Nittohei ne pouvait pas le savoir mais estimait que ce genre de comportement pouvait laisser supposer un égarement temporaire.

L'instant d'après, l'ambiance changea de tout au tout. Au moment où Reiha comprit que ses propos avaient effectivement été interprétés de cette façon, elle déglutit et se mit à rougir de honte. Sa mission était désormais de dissiper le malentendu. Mais à peine ouvrit-elle la bouche que le dernier geste et les mots de la vice-capitaine arrachèrent une petite exclamation de surprise à la jeune femme dans l'embarras. Elle avait beau aimer la franchise et l'honnêteté, c'était rapide. Trop rapide pour que son petit coeur puisse se retenir de tambouriner, en tout cas.

« C-c'est à dire que... commença-t-elle par bégayer en cherchant ses mots. Comment répondre à ce genre d'avances ? Comment ne pas blesser ou vexer ? Elle n'en savait que trop rien et devait y aller à l'aveuglette tout en espérant ne pas être trop maladroite. V-vous êtes belle, bien sûr ! Mais c'est, hm... C'est sans doute un peu tôt pour penser à tout ça ! »

Elle détourna aussitôt le regard pour s'épargner une nouvelle dose de gêne dont elle n'avait nullement besoin. Il n'empêche qu'en toutes ces années, Reiha avait rarement connu tant de proximité. Il n'y avait que deux exceptions jusqu'à ce jour. Enfin... Trois, maintenant. Ce simple fait était suffisant pour la faire dérailler complètement. Elle ne savait plus vraiment comment réagir, s'il fallait être heureuse, envoûtée, débectée, apeurée, intriguée, flattée. Confuse, elle en venait même à se questionner sur la réalité de ces événements. N'était-ce pas là le fait de l'alcool ? Possible.

« Peut-être après plus de temps, q-qui sait.. Mais vous êtes proche ! Trop proche ! »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Jeu 13 Juin - 6:16
Amusante. La réaction si innocente de Reiha était à se tordre de rire. Il faut dire que la perche tendue était alléchante et Hikaru n'était pas du genre à les refuser. La voir ne plus savoir où mettre les pieds et essayer de se dépatouiller sans froisser la Vice-Capitaine, de peur qu'elle prenne mal une probable veste rendait le goût de son saké encore plus délicieux. Rougissant de honte, la novice lui fit une réponse assez diplomate, en demi-teinte. Trop tôt qu'elle disait, mais peut-être qu'à l'avenir, ça pourrait se goupiller. Ahah, plutôt intéressant, elle devait bien l'avouer ! Et l'envie de lui mettre le grappin dessus se fit légèrement plus forte qu'avant.

« Ahah, ne t'en fais pas, je comprends tout à fait. Tout le monde n'a pas mon franc-parler. Mais je prends grande note de ta réponse et tâcherais d'éveiller plus ton intérêt à l'avenir. Et tu as beau dire que je suis belle, tu l'es tout autant et ça attise les convoitises. »

Bon elle en rajoutait peut-être un peu pour se moquer d'elle. Mais hey, ses réactions étaient amusantes alors elle n'allait pas s'en priver. Alors si en plus elle pouvait tenter de se la mettre dans la poche, ce n'était certainement pas ses envies bestiales qui allaient lui dire non. Dans tous les cas, elle lui fit bonne grâce de plus de contact physique, retirant sa main afin de se remettre correctement, s'allongeant même sur le sol, mains derrière la tête afin d'être confortablement installé. Mine de rien, c'était rare de pouvoir discuter comme ça, avec un membre d'une autre Division lors d'une mission. Il faut dire que la plupart du temps, elle n'avait pas le temps de souffler et ça lui faisait du bien.

« Tiens au fait, c'était quoi ta motivation en devenant Shinigami ? La justice ? La gloire ? La puissance ? »

Elle posait souvent cette question aux gens qui l'entouraient. Il faut dire que ça permettait souvent de se faire une bonne idée de la philosophie de vie de la personne et de comment elle était, de manière un peu plus profonde. Levant la main vers le ciel, Hikaru tenta de prendre dans sa main la lune, qui doucement continuait sa course. Évidemment, ça ne marchait pas comme ça.

« Moi, c'est pour aider les gens. Après tout, si on en a la force, autant ne pas s'en priver. Et puis, l'univers est si vaste et il y a tant de questions sans réponse. C'est une véritable aventure à l'exploration ! »

Autant dire que les raisons de pourquoi elle avait intégré la Troisième Division étaient évidentes. Mais elle était curieuse de savoir la réponse de Reiha. Est-ce qu'elle allait la surprendre ? Peut-être.


Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Jeu 13 Juin - 8:41

Est-ce que cela avait été suffisant pour se tirer de cette situation embarrassante ? Reiha ne le savait pas puisqu'elle était beaucoup occupée à essayer de réguler sa respiration et calmer son coeur en train de s'affoler. Heureusement que la pauvre n'a pas de problèmes à ce niveau là, sinon cela ferait un moment qu'elle aurait claqué à cause de cette situation. Le dernier compliment de Hikaru venait d'ailleurs d'en rajouter une couche, laissant bouche bée la Nittohei qui n'était visiblement pas accoutumée à ce genre de mots. Cela ne dura heureusement pas plus longtemps puisque, peu après, la vice-capitaine s'éloigna pour laisser sa pauvre victime respirer. Cruel. C'était cruel de faire subir ça à quelqu'un ! Maintenant dans tous ses états, la recrue ne savait plus où donner de la tête. Rétorquer ? Non, ça ne ferait que relancer ce sujet. Se taire ? Mais c'était embarrassant. Changer de sujet ? Autant fallait-il le faire de façon habile. Et justement, Hikaru s'en chargea à sa place après s'être réinstallée. Reiha prit le temps de respirer, de dissiper ses rougeurs en pensant à autre chose, de chasser toute idée déplacée de son esprit avant de finalement répondre à la nouvelle interrogation de son interlocutrice.

« Pour la justice, oui, mais pas que. Je veux un monde dans lequel personne ne chercherait à se faire la guerre pour des raisons futiles, un monde dans lequel chaque âme sera jugée pour ses crimes personnels et non pour son appartenance à un groupe. Je veux une balance des âmes parfaite, avec chaque faction qui en prendrait soin par ses propres moyens. Bref, je rêve. Ca paraît impossible, mais c'est ce que je souhaite. Au lieu de ça, tout le monde n'en fait qu'à sa tête, tout le monde ne cherche que le profit personnel plutôt que le bien commun. Même au sein de notre institution, c'est un fléau. »

Peut-être s'était-elle laissée emporter alors qu'elle contemplait elle aussi les étoiles. Mais c'est de cette façon que Reiha voyait les choses, qu'elle imaginait son monde idéal. Une utopie qui ne sera sans doute jamais atteinte, en somme. Cela ne l'empêchait pourtant pas de s'entraîner pour poursuivre ce rêve, de progresser pour monter les échelons et pour se prouver qu'elle pouvait avoir un impact sur ce monde. Si ce n'était pas elle qui le changeait, la Nittohei espérait au moins que sa volonté soit transmise à d'autres individus au cours du processus. Mais bon ! Aussi utopique que ce soit, Reiha put au moins se conforter par le simple fait que son aînée soit devenue Shinigami par altruisme et non par égoïsme. Elle aussi voulait aider à son échelle, et c'était quelque chose que la Nittohei respectait et appréciait.

« C'est admirable. Je connais des personnes aux motifs parfois superficiels. C'est peut-être fataliste mais je me dis que ce sont ceux ayant le plus de chance de trépasser, car leur résolution n'est pas au niveau... M'enfin. Je ne leur souhaite pas non plus de mourir, bien au contraire. Je souhaiterais simplement qu'ils réfléchissent un peu plus avant de prendre des décisions pareilles. Nous sommes un corps armé, après tout. »

Reiha n'y accorda cependant pas plus d'attention et effaça toute trace de lassitude avec un bref soupir. Toujours assise, elle laissa ses yeux alterner entre deux vues ; celle du ciel étoilé et celle de son interlocutrice en train d'observer cette voûte céleste. C'était une vision agréablement reposante, surtout lorsqu'on la comparait au voyage d'aujourd'hui. Dire que de tels instants ne pouvaient être éternels. La route reprendra demain à l'aube, et cette routine se poursuivra sur de nombreux jours et semaines. Ca donnait presque envie de profiter de l'instant, de dormir à la belle étoile.

« C'était agréable de parler avec vous. J'espère que nous en aurons de nouveau l'occasion. Pour l'heure, nous devrions songer à nous reposer. Qui sait ce qui nous attend demain ? »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Jeu 13 Juin - 9:04
Hikaru écoutait avec attention ce que pouvait bien raconter Reiha. En effet, ce qu’elle souhaitait pouvait paraître stupide et irréalisable, mais pas du point de vue d'Hikaru, qui comprenait tout à fait les sentiments de sa cadette. Elle était comme ça à une époque elle aussi, mais ses différentes batailles lui avaient mis du plomb dans l'aile, ce qui lui avait permis de survivre notamment, en comprenant que parfois, il y avait des personnes qu'on ne pouvait pas sauver. C'est pour ça qu'elle ne se moquait absolument pas du rêve de Reiha. D'ailleurs, sa dernière remarque lui tira un léger rire amusé.

« Attention, certains peuvent être tatillons quand tu pointes du doigt ce qui ne va pas. Mais ne t'en fais pas, ce n'est pas moi qui irait te jeter la pierre, je suis aussi de cet avis. »

À trop parler à cœur ouvert avec certaines personnes, on pouvait facilement se trahir. Bien sûr, elle n'allait certainement pas l'embêter avec ça, étant même d'accord avec elle. Donc aucun intérêt de lui faire la leçon, au contraire, elle réfléchissait à si un monde pareil pouvait exister. Une balance parfaite hein ? Avec les Quincys, c'était différent, leur essence même étant la destruction des âmes.

« Personnellement, je pense qu''avec un peu d'efforts, enfin, beaucoup d'efforts, les Shinigamis et les Quincys pourraient trouver un terrain d'entente. Après tout, comme ils anéantissent l'âme, soit il faut les convaincre d'arrêter, soit les exterminer. Mais ça reviendrait à nier leur existence. Enfin, je te fais confiance, Reiha, je suis sûre que tu trouveras un moyen d'y parvenir. »

Elle avait confiance en elle. Et peut-être qu'à l'occasion, elle lui donnerait un coup de main, qui sait ? Admirable hein ? Ouais, c'était une façon de voir les choses. Certes, c'était avant tout pour satisfaire sa propre curiosité mais elle n'aurait jamais emprunté la voie du mal pour le faire. Il fallait plutôt penser que le bien qu'elle faisait autour d'elle était une conséquence de ses véritables motivations.

« Fataliste hein... »

Hikaru semblait perdue dans ses pensées quelques instants avant de se reprendre.

« Beaucoup de mes compagnons sont morts et au final, il n'y a pas de profil qui ressort plus que les autres. Certes, ceux qui sont égoïstes ont peut-être une moins grande motivation, mais ils sont d'un autre côté plus pragmatiques que les fous suicidaires. C'est un tout et il faut juste bien doser. »

Oui, beaucoup de ses compagnons étaient morts et beaucoup sous ses ordres. Elle vivait chaque morts comme un échec, une conséquence de ses choix. Mais elle devait faire avec, c'était sa responsabilité.

« Tu as raison, allons nous coucher. »

Même s'ils n'avaient foncièrement pas besoin de dormir, c'était d'une grande aide psychologique et Hikaru se releva, afin d'aller dans sa tente privée, un peu plus grande que les autres. Une pensée amusante lui traversa l'esprit : est-ce que Reiha allait la suivre pour respecter à la lettre ses ordres où elle rejoindrait, comme elle devrait le faire ses camarades. Bah, ça n'avait que peu d'importance et c'est tout de même assez fatigué qu'Hikaru s'effondra dans son futon, afin de dormir.

Le campement avait été levé à l'aube et tout le monde était plus ou moins d'attaque. Certes, il y avait quelques soldats qui avaient abusés et se retrouvaient à vomir dans le chariot, mais rien de trop grave. Et c'est donc d'un pas décidé que la Vice-Capitaine reprit leur avancée, avec Oshimo et Reiha à ses côtés.

« En avant ! »

Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Jeu 13 Juin - 9:59

Aussi agréable que ce soit, toute chose avait effectivement une fin. Ici, c'était cette conversation qui devait s'achever. Pourtant, ce fut avec le sourire que Reiha s'éloigna, car malgré les quelques situations gênantes, elle avait accompli son objectif. Elle en savait maintenant un peu plus sur sa supérieure, et pas seulement au niveau professionnel. Pour une femme aussi maladroite que Reiha, c'était une grande avancée, un véritable accomplissement que d'avoir réussi à socialibiliser plus ou moins normalement. En général, sa prétendue naïveté ou encore ses commentaires manquant de tact éloignaient la plupart des individus. Mais dans le cas présent, elle fut sans doute la plus surprise des deux. Elle en gardera cependant de bons souvenirs et put ainsi partir s'endormir après avoir accompagné Hikaru jusqu'à sa tente – et sans rentrer dedans, oh !

Le lendemain dès l'aube, le camp fourmillait d'agitation. Tout le monde était déjà en train de tout remballer, si bien que ce ne fut que l'affaire de quelques minutes avant que l'escouade soit de nouveau prête à avancer. Tant mieux ! Cela prouvait que, malgré les quelques hommes en train de désaouler, la troupe était plus ou moins efficace et réactive. En dépit de son manque de résistance à l'alcool, Reiha faisait partie des personnes les plus fraîches et matinales, ceci étant dû à la modération dont elle a fait preuve face à l'alcool de toute façon trop fort pour elle.

Toujours à l'avant en compagnie des deux vice-capitaines, Reiha ne perdit pas le nord – aussi bien au sens littéral que figuré puisque telle était la destination du groupe – et s'affaira au repérage des menaces environnantes comme elle avait pu le faire lors du premier jour. Pendant ce temps, elle laissait à Oshimo le soin d'expliquer l'itinéraire exact à suivre, car c'était lui le cartographe de grande renommée. En prenant en compte toutes les contraintes actuelles, y compris la présence de Plus dans quelques convois, il s'était assuré de choisir le chemin le plus sûr et le moins périlleux en terme de danger naturels. Quant aux hollow, ceux-ci étant un élément un peu plus imprévisible de l'équation, il faudra évidemment les éliminer à vue, néanmoins sans causer trop de grabuge pour éviter d'en attirer d'autres. C'est notamment pour cela que Reiha fit de son mieux pour les repérer sur la plus grande distance possible, afin que les éliminations puissent avoir lieu en profitant de l'effet de surprise. Heureusement que d'autres Shinigami étaient là pour l'aider à agrandir son champ d'action.

« Hmm... Cet itinéraire a plutôt bien été choisi, effectivement. Si les zones sont désertiques, les hollow n'ont à priori aucune raison d'y résider. »

Désertique, c'était le cas de le dire. Il n'y avait de sable ni de soleil de plomb, certes, mais les landes actuellement traversées étaient plus que désolées, si bien que même la végétation peinait à y pousser. Une véritable zone morte au climat sec mais froid, preuve que les Shinigami s'approchaient effectivement du nord. Qui sait ; peut-être même qu'il neigera, là-haut. Mais pour l'heure, il fallait lutter contre les vents qui soufflaient parfois dans un sens n'arrangeant pas la troupe, ralentissant quelque peu leur avancée. Un vent glacial en provenance du nord. Afin de se réchauffer et d'éclairer ses pas, le ciel relativement gris ne facilitant pas non plus la visibilité, Reiha fit naître une boule d'énergie rouge dans une de ses mains, laquelle dégageait une certaine chaleur et un peu de lumière. Elle encouragea ensuite ceux capables d'en faire de même de rester à proximité de ceux ne le pouvant pas afin de ne perdre personne au cours de ce périple.

« Ca ira pour vous deux ? lança-t-elle à destination de Kyokai et de Hikaru, encore incertaine de leur affinité avec le Hado. Je peux rester pour assister ou aller aider ceux dans le besoin si tout va bien, selon ce que vous m'ordonnez. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Jeu 13 Juin - 10:45
Bien, tout le monde était prêt pour la suite du voyage et Hikaru était plutôt satisfaite de l'état de sa troupe et ils partirent donc rapidement. Il valait mieux ne pas s'attarder ici plus que de raisons, bien qu'aucune attaque n'avait été à déplorer pendant la nuit, tant mieux, tant mieux. C'est donc tout naturellement que la Vice-Capitaine s'affairait à travailler l'itinéraire du voyage, afin qu'il n'y ait aucun problème de ce côté. Et avec deux personnes aussi compétentes à ses côtés, elle n'avait pas à s'en faire. Limite, elle aurait tout simplement pu choisir de les laisser gérer à eux seuls mais en tant que cheffe de l'expédition, Hikaru ne pouvait pas se le permettre malheureusement. Elle faisait donc de son mieux pour participer, tout en donnant les ordres de déploiement, lorsque de rares Hollows approchaient. Ce qui était efficace avec cette formation, c'est qu'ils n'étaient pris au dépourvu. Bien mieux qu'une ligne ou une formation en flèche qui certes permettrait une plus grande vitesse, mais une défense nulle.

« En effet, et même s'il y en a qui approchent, ça ne sera jamais dans des grands groupes. Donc à ce moment, il faudra que les sentinelles soient rapides ou puissent attaquer de loin efficacement. Donc la composition des équipes sera essentielle pour la suite. »

Dans tous les cas, ça faisait déjà plusieurs jours, presque une semaine que les Shinigamis avançaient et étaient enfin proches du premier point. Tant mieux, même si les éléments n'étaient clairement pas de leur côté, les obligeant à utiliser du Hadō, afin de se maintenir au chaud. Ce qu'Hikaru s'empressa de faire. Certes, elle n'était pas la plus douée dans ce domaine, mais ça, elle savait faire, une boule de feu rouge sortant donc de sa main afin de se réchauffer.

« Ne t'en fais pas, Reiha. Tu peux aller aider les autres si tu le souhaites. »

Au final, avec les membres de la Seconde Division qui étaient là, il n'y avait aucun problème majeur. @A elle donc de décider si elle resterait avec eux ou pas. Dans le cas d'Hikaru, les deux lui allaient et ils s'enfonçaient donc de plus en plus dans le désert, alors que le soleil atteignait presque son zénith. Elle le sentait, ils y étaient presque.

« Notre cible est à seulement deux kilomètres à l'est. Nous y sommes presque, accélérons le pas pour y être rapidement. Plus tôt on commencera les travaux, mieux ce sera. »
Alignement : Chaotique Bon
Rang : C
Grade : Nittōhei, Ichibantai
Avatar : Miyamoto Musashi, Fate
Messages : 118
Expérience : 521
Reiryoku : 16000
Date d'inscription : 03/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ousuke Reiha
En ligne
Jeu 13 Juin - 12:11

Reiha observa les environs pour savoir si oui ou non les troupes avaient besoin de son assistance pour se réchauffer un peu. Ce n'était heureusement pas le cas, les membres maîtrisant le Kido à un niveau correct étant assez nombreux pour maintenir tout le monde au chaud, y compris les Plus qui n'avaient évidemment pas les moyens de s'offrir ce luxe par eux-mêmes. Ceci ne fut pas non plus un problème pour l'escouade qui progressa au final sans trop de difficulté, avançant tel un cortège finement organisé et éclairant les environs d'une lumière rouge. Évidemment, cette utilisation soudaine de Kido concentrée au même endroit attira les hollow dissimulés çà et là. Mais ceux-ci étaient trop peu nombreux et finissaient éliminés à distance avant de représenter un réel danger. Les âmes n'avaient pas à s'en faire quant à leur sécurité ou à leur confort.

« Tout semble en ordre pour le moment. J'irai assister si je remarque quelqu'un en train de faiblir. »

Malgré le soleil qui s'élevait toujours plus haut dans le ciel, la température ne montait pas et les vents ne cessaient pas. Seule la luminosité ambiante s'en retrouvait altérée puisque le puissant astre perçait progressivement les nuages de ses rayons. Heureusement, l'objectif ne se trouvait plus qu'à une distance raisonnable, de quoi l'atteindre en une vingtaine de minutes à marche soutenue. Motivées à l'idée d'arriver au premier cinquième de leur objectif, les Shinigami redoublèrent d'efforts suite à la directive de la cheffe. Atteindre le premier point ne fut ainsi qu'une affaire de minutes, comme prévu.

La carte indiquait la présence de nombreux reliefs en cette zone ; comme n'importe qui aurait pu s'y attendre, les dessins de l'Oshimo représentaient la réalité plutôt fidèlement puisqu'un genre de canyon ne tarda pas à percer la brume de sa majestée manifeste. Haut de plusieurs dizaines de mètres, il pouvait effectivement assurer la protection d'une base temporaire. Après queques passages supplémentaires ici, le point de relais qui allait être installé sous peu deviendra une véritable forteresse naturelle et spirituelle. Mais pour le moment, il fallait se contenter du minimum.

« C'est une véritable aubaine. Vos talents de cartographe m'impressionnent, Oshimo-san. »

Sur ces quelques camaraderies, Reiha justifia ensuite sa courte absence auprès de ses supérieurs, souhaitant aller aider l'escouade dans l'installation du matériel et la construction des bases du point relais. Pendant ce temps, quelques hommes eurent le loisir de vagabonder un peu dans les environs pour trouver l'endroit idéal à l'intérieur dudit canyon, mais aussi pour confirmer si celui-ci était bien verge de toute présence hollow. Enfin, un autre groupe se chargeait de conforter les Plus. Ce fut au bout de quelques minutes de plus que les éclaireurs firent leur retour, signalement la présence de hollow directement aux vice-capitaines, leur mentionnant cependant qu'ils étaient peu nombreux et ne semblaient pas très puissants, mais semblaient au contraire affamés. C'était à prévoir compte tenu le nombre nul d'âmes en ces lieux. Ils ont probablement dû s'entre-dévorer pour survivre. Attentive, la Nittohei termina de déballer le nécessaire à construction avec les scientifiques avant de revenir près de ses supérieurs.

« Comment allons-nous procéder ? Mieux vaut les éliminer avant ou après nous être installés ? Ils ne semblent pas menaçants, après tout. »

_________________
Alignement : Chaotique Bon
Rang : A
Grade : Fukutaicho, Sanbantai
Avatar : Akame - Akame Ga Kill
Messages : 234
Expérience : 762
Reiryoku : 58500
Date d'inscription : 04/04/2019
Age du personnage : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Nanahara Hikaru
Jeu 13 Juin - 13:25
Bien, elle comptait donc rester avec les deux Lieutenants. Si ce n'était pas mignon ? Hikaru en pleurerait presque. Mais pour l'heure, elle se concentrait donc sur sa tâche, à savoir avancer jusqu'à leur destination pour commencer à monter le point de relais, qui serait essentiel pour la suite des opérations. Et c'est finalement après une vingtaine de minutes de marche, car les guerriers étaient visiblement motivés à y arriver aujourd'hui qu'ils arrivèrent enfin à leur destination, la brume laissant place à un grand canyon. Le genre d'endroits parfait pour monter une base avancée, c'était absolument parfait. Une fois de plus, elle félicita le travail d'Oshimo, sans qui, ça ne saurait être possible.

« Décidément, vous ne faîtes pas les choses à moitié, Vice-Capitaine Oshimo. »

Vice-Capitaine qui semblait apprécié le compliment et déjà, se mettait au travail avec les autres. Décidément, il avait l'air de moins tenir en place que son homologue. En même temps, ça pouvait facilement se comprendre, rien qu'avec son nom : beaucoup avaient encore de la méfiance envers lui. Il voulait donc faire ses preuves et Hikaru supervisait avec lui les opérations, tandis que Reiha apportait son soutien, à droite comme à gauche. Elle mettait beaucoup de cœur à l'ouvrage, c'était clair, une qualité qu'Hikaru appréciait chez la jeune et bien vite, elle revint avec des informations : des éclaireurs avaient détectés la présence de plusieurs faibles Hollows. Certes, ils n'étaient pas dangereux mais il valait mieux s'en occuper.

« Ni l'un ni l'autre, Reiha. Nous allons le faire en même temps. Il faut que tu comprennes que nous ne devons recourir aucun risque. Même s'ils ne sont pas menaçants, rien ne dit que ça sera la même chose dans deux heures. Vice-Capitaine Oshimo, je vous confie le campement pendant que Reiha et moi allons nous en occuper. »

Autant en profiter pour lui prodiguer de nouveaux conseils. Et puis, même si elle s'absentait quelques minutes, Kyokai serait parfaitement capable de gérer. De son côté, elle partie donc rapidement en direction des Hollows, la Nittōhei sur ses talons afin de les exterminer. Au moins, elle ne semblait pas protester c'est bien. Évidemment, Hikaru n'utilisait qu'une parcelle de sa vitesse, afin de ne pas trop la distance : juste de quoi l'entraîner en même temps.

« Lorsque tu fais face à un groupe d'adversaires plus faibles que toi, n'hésite pas à t'occuper du leader en premier, avec une attaque surprise. Bien que ça ne soit pas utile face à des Hollows dénués d'intelligence, face à d'autres ennemis, ça instaurera un instant de flottement, de choc qui te permettra de prendre l'ascendant. Ou au pire de fuir s'ils sont trop forts. »

Encore des conseils, encore et toujours. Elle n'en avait jamais été avare, c'était la base de la survie et elle ne tenait pas à ce que sa protégée du jour ne meure bêtement. Il faut dire qu'elle l'aimait bien. Dans tous les cas, les deux Shinigamis arrivèrent rapidement : il y avait en effet plusieurs Hollows, faibles et qui semblaient souffrir de la faim, ils étaient cinq.

« Vu leur état, ils ne devraient pas tarder à s'entre-dévorer pour atteindre le stade de Gillian. Il faut les éliminer avant. Nous pourrions utiliser la stratégie dont j'ai parlé avant mais franchement pour des nazes dans leur genre... »

Hikaru dégaina son Zanpakutō, faisant signe à Reiha de se tenir prête à combattre elle aussi. Et c'est en sautant pour rejoindre les pauvres monstres qu'elle termina sa phrase.

« La force brute sera amplement suffisante. »




Contenu sponsorisé
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Soul Society :: Rukongai
[Rang B] Old Town Road [Ousuke Reiha]

Sauter vers: