L’Antichambre | Ridley
 :: Monde Humain :: Ark :: The Labyrinth

Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Mr Popo
Messages : 29
Expérience : 104
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 20/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Siddhārtha Popo
Dim 26 Mai 2019 - 21:45
Des bruits de pas résonnaient dans les souterrains du Dédale. Le Juge toisait de son regard inquisiteur ses compatriotes Guardian comme Soulmate. Aucune bienséance ne se dégageait du descendant de la tribu à la peau d’ébène. Son esprit, inquiet, était accaparé ailleurs. Le voilà qu’il se rendait dans les confins de la zone d’entraînement – où de multiples races d’Hollow étaient asservies comme cible vivantes –, là où se terrait l’Antichambre.

Seuls les hérauts de la prêtresse y avaient accès.


Une lourde dextre de couleur charbon se posa sur l’un des pans d’un mur vierge. Un capteur ressortit de la paroi pour analyser l’entité et la comparer avec la banque de donnée. Un voyant tourna d’un gris morne à un vert pomme. L’attirail technologique regagnait sa place, tandis que du mur une porte apparaissait.

Le Sésame s’ouvrait à l’ermite.
 

La légende disait que la pièce existait depuis la création de Brotherhood. Jadis, elle contenait les captifs les plus puissants parmi les hordes maudites. Un endroit où les démons étaient sacrifiés pour alimenter l’Arbre Sacré. De nos jours, la salle fut réquisitionnée pour faire office de terrain de chasse. Les mannequins vivants y étaient les plus puissants. La technologie du lieu était mortelle. Tout allait de concert pour transcender les limites de l’Humanité. Ici, deux choix s’imposaient pour les vertueux ; triompher ou finir en pâtures. Une voix robotique se répercuta à l’entrée.

« Bienvenue et bon retour Siddhārtha Popo. Dois-je desceller les gorges ? »


De sa petite stature, le Bodhisattva imposa sa solennelle présence. Face à lui, une décade de tombeaux scellés. L’habitué laissa pulser son Reiatsu dans les environs. Derrières ces mêmes portes, se tapissaient des créatures inhumaines. Attirer par le fruit spirituelle, leurs longues stases prenaient peu à peu fin.

« Pas encore. Siddhārta Popo attend Ridley. »

La peau d’ébène se tourna vers l’hologramme qui venait d’apparaître. L’Antichambre avait pour maitresse une intelligence artificielle, conçue par Europe et une poignée de scientifiques trier sur le volet.

« Oh, vous allez initier Miss Wagner à sa première fois. Est-elle néanmoins prête aux flots ? »

L’augure ne répondit pas à la question de l’I.A. En effet, des pas se rapprochaient. Il reconnu aisément l’énergie spirituelle de sa Soulmate. Elle ne lui avait pas fait faux bond. La pression accablant toute chose cessa. Les limiers étaient éveillés, ils tambourinaient de toutes leurs forces contre les stèles qui scellaient leurs mausolées ; sans succès.

Tu te tournas vers l’entrée, encore ouverte.
 
Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Soulmate & Surfeuse
Avatar : saber (fate)
Messages : 13
Expérience : 81
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 19/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ridley Wagner
Lun 27 Mai 2019 - 5:07
Les dédales du labyrinthe te sont aussi familières qu’inconnues. Tu y passes un certain temps chaque jour depuis des années, pour autant, tu as encore du mal à te repérer dans l’absolu. Parce qu’en temps normal, tu te contentes de faire les mêmes trajets encore et encore. Cette fois est différente, plus stressante pour toi. Tu dois rejoindre ton Soulmate dans une pièce où tu n’as mis les pieds que brièvement lorsqu’est venu le temps d’y installer une intelligence artificielle. Tu en as entendu parlé sans vraiment comprendre ce dont il en retournait. La vérité, c’est que tu n’es pas certaine de vouloir le savoir.
Sauf que tu n’as pas le choix, pas cette fois alors qu’on t’attend. C’est d’ailleurs par l’énergie spirituelle de Popo que tu te repères, faisant confiance à cette balise de sorte plutôt qu’à un sens de l’orientation presque inexistant. Ça ne manque pas de fonctionner, tes pas te menant avec une facilité déconcertante jusqu’à une porte imposante ou plutôt au cadre de cette porte. Dans l’embrasure, tu reconnais aisément ton Soulmate ce qui signifie que tu ne peux plus te défiler. « Bonjour. » Ta voix tente de se faire enjouée pour cacher l’anxiété qui te monte à la gorge. Ton détachement habituel te faillit quelque peu alors que tu essaies de te convaincre qu’au moins tu sauras ce qui se passe dans cet endroit.

Tu te permets d’entrée dans la pièce, laissant ton énergie s’échapper de ta personne pour définir l’endroit où tu te trouves. La porte se referme derrière toi, te faisant sursauter alors que tu te retrouve enfermée dans cette pièce. Ton attention est toutefois rapidement rattrapée par la présence d’un hologramme représentant une intelligence artificielle familière. « Gali, toujours fonctionnel à ce que je vois. » L’I.A. ne répond pas immédiatement, trop peu habitué à ce surnom. Il ne lui faut qu’un instant pour s’habituer avant de commencer : « Bienvenue Ridley Wagner. Dois-je comprendre que vous êtes prêts à débuter à présent ? » La question semble t’être dirigée, mais tu ne sais pas quoi répondre. Prêt à quoi ? Ton regard passe de l’hologramme à ton Soulmate et inversement jusqu’à ce que tu t’arrêtes face à Popo. « Prêts à quoi ? Qu’est-ce que c’est en fait ?. » Participer à l’élaboration de certains mécanismes ne t’a pas donné toutes les informations et faute d’y avoir été directement confrontée tu ne sais pas à quoi t’attendre. Tu fais confiance à ton Soulmate, mais la présence de créatures, scellées ou non, ne t’inspire pas plus que ça. « J’imagine que ce ne sera pas une partie de plaisir… » Léger soupir, voilà qui semble être un euphémisme.  
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Mr Popo
Messages : 29
Expérience : 104
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 20/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Siddhārtha Popo
Lun 27 Mai 2019 - 6:47
La scientifique apparut dans l’embouchure de la salle. L’habituel regard inquisiteur du Juge se mua légèrement en une certaine inquiétude non-dissimulée. La salutation fut agréée et un simple signe de tête suffit pour y répondre.

Tout s’imbriquait peu à peu. Il ne manquait qu’un ordre de la part de l’Augure pour que la session puisse débuter. Cependant, il lui fallait rassurer sa comparse. Certes, la jeune femme était une brillante scientifique. Certes, elle savait se défendre face aux nombreux parasites. Malheureusement, elle n’avait possiblement jamais vécue les situations que proposait le complexe. Depuis le Siège, l’avenir se montrait nébuleux. Il fallait être prêt.

« Si Siddhārtha Popo ta convié ici, ce n’est pas sans raison... Il n’a pas envie de perdre un être qui lui est cher. »

Une confession bien étrange pour un être de son acabit. En plusieurs décennies, il avait partagé son binôme avec de nombreux hommes et de femmes. Tous avaient péri sous ses yeux. Cela devait cesser. Il ne voulait plus perdre personne, encore moi Ridley. Les deux n’avaient pas réellement d’atomes crochus – le Dévot étant bien trop atypique pour cela –, pourtant elle seule arrivait à l’assagir.

« Voilà pourquoi Siddhārtha Popo va t’entraîner et te former. »

La peau ébène se tourna vers Galileo. Avant toute chose, le lieu devait être expliqué à la néophyte.

« Miss Wagner, Bienvenue dans l’Antichambre. Je serai votre hôte, le temps de votre entraînement. Ici, vous trouverez les challenges les plus ardus. Ce qui vous rendra, je l’espère, capable de réagir en toute circonstance. La technologie présente comme les parasites n’ont qu’un objectif ; vous dépossédez de votre vie. Quelle salle doit être ouverte et à quelle niveau de difficulté voulez-vous prétendre ? »

Le Bodhisattva connaissait les traits de caractère et les principaux fait d’armes de sa Soulmate. En premier lieu, il était inutile de partir sur une salle nécessitant une force herculéenne. Non, chaque chose en son temps. Travailler ses réflexes, ses prises de décisions, mettre en place la meilleur stratégie possible, s’adapter au terrain, pourfendre la menace envers et contre tout. Voilà ce qu’avait besoin Ridley Wagner.

« Gravitation. »

Le Juge ne laissa pas d’autre choix. L’endroit réunissait tout les critères susmentionnés. Quant à la difficulté, le choix se voulait libre. Un regard protecteur se posa sur la protégée. En ce jour, la crainte était inutile. Tu veillais sur elle.
Alignement : Neutre
Rang : A
Grade : Soulmate & Surfeuse
Avatar : saber (fate)
Messages : 13
Expérience : 81
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 19/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Ridley Wagner
Jeu 30 Mai 2019 - 18:25
Rien de l’endroit, de l’air sérieux de ton Soulmate ou de la présence de l’I.A. ne te rassure. T’as l’impression d’être en danger ou plutôt de bientôt l’être et ça ne te fait pas plaisir. Tu n’es pas de ceux qui apprécient le danger, qui s’en nourrissent pour devenir plus fort. La bravoure, tu ne connais pas vraiment, pas de cette façon en tout cas. Alors, autant dire que les paroles de Popo ne t’aident pas à te sentir mieux. Enfin, la partie où il affirme - indirectement - que tu es un être cher, peut-être, mais certainement pas la mention d’un entrainement. Tu restes silencieuse, l’envie de souligner que tu ne cours aucun danger dans ton laboratoire. Sauf que tu sais que ce n’est pas une option, encore moins depuis le Siège. « Très bien. » Acceptes-tu la réalité, ce devoir qui est le tien ? Sans doute. Tu sais aussi qu’il est plus sage de le faire. C’est une opportunité à ne pas laisser passer, même si elle n, est pas vraiment dans tes cordes.

Vient ensuite l’explication donnée par Galileo et tu regrettes peu à peu d’avoir accepter. T’entrainer est une nécessité certes, mais l’explication que l’on te fournit se traduit plutôt en un « tu vas mourir » que tu n’apprécies pas le moins du monde. Ce n’est pas encourageant. « Le plus simple ? » Tu doutes fortement avoir droit à une entrée si facile en la matière. Tu ne peux même pas choisir en connaissance de cause. Des challenges horribles, c’est tout ce que tu peux imaginer. Alors tu t’en remets à ton Soulmate, n’ayant pas vraiment d’autre choix de toute façon. Ce dernier ne prend pas de temps pour faire un choix. Gravitation. T’as un mot en guise d’indice. Tu supposes que ça affectera la gravité, mais en dehors de ça.

Galileo vous mène donc à la salle demandée qu’il ouvre devant vous. « J’imagine qu’il vaut mieux se lancer. » Sans plus de cérémonie, tu entres dans la salle pour y découvrir un relief montagneux. « Tu viens aussi ? » Question nécessaire pour être un minimum rassurée. Suite à quoi tu laisses sortir un certain nombre de tes robots pour qu’ils se dispersent et repèrent les ennemis. Disons que le « vous dépossédez de votre vie » t’a mis sur tes gardes.
Alignement : Loyal Mauvais
Rang : A
Grade : Soulmate
Avatar : Mr Popo
Messages : 29
Expérience : 104
Reiryoku : 48000
Date d'inscription : 20/05/2019
Voir le profil de l'utilisateur
Siddhārtha Popo
Jeu 6 Juin 2019 - 5:01
Galileo disparait suite à un simple acquiescement de sa part. La difficulté minimale – capable de terrasser tout Soulmate mal préparer – était choisie. Il prenait le plein contrôle de Gravitation, bien décider à terrasser nos deux humains. Sous un regard impartial, Ridley se jetait à l’eau. Intelligente, comme à son habitude, elle prenait la peine d’examiner la pièce. Bien entendu, tu allais la suivre, ta seule réponse résidait en un hochement de tête – il ne fallait pas qu’elle se retrouve cassante m’voyez ?

Tandis qu’elle hésitait, ton corps apparu au milieu de la pièce. Les nombreuses monstruosités te cernaient. Elles bondirent même à ton encontre. Elles auraient réussi n’eut été la pulsion de Reiryoku providentiel qui fut relâchée. Assommant tout sur son passage, tu avais fais exprès de t’éloigner de la Wagner pour ne pas qu’elle s’effondre.

Rang A | Mahasthamaprapta
Monsieur Popo libère les valves de son energie spirituelle afin que celle-ci innonde à grande vitesse un large périmètre pour faire sombrer toutes entités présentes dans une inconscience manifeste. Cette pression spirituelle prendra la forme d´un imposant Bouddha possédant une centaine de bras.
RésiliencePuissance – Ephémère

Voilà le présent que tu lui avais destiné. Les valves de cette énergie fantasmagorique se tarirent, avant de reprendre place d’un simple pas au côté de la scientifique.

« Siddhārtha Popo veille sur toi. Réussis et Siddhārtha Popo t’apprendra. »


Les créatures reprenaient déjà leurs verves. La pression relâchée semblaient même avoir accentué la difficulté initiale. Au plus grand dame de ta camarade. Être formée à la dure, il n’y avait rien de mieux.

Ton regard resta fixer sur la scientifique. Les portes furent scellées derrière vous. Aucun moyen de fuir ne s’offrait. D’un simple geste de la main, tu l’invitas à prendre place à cette rixe. Elle n’allait pas tarder à comprendre la raison du terme « Gravitation ». Tel une armure t’entourant, ta pression spirituelle faisait en sorte de te maintenir cramponner au sol. Galileo venait d’activé le cycle. Il ne restait plus qu’à voir lequel désormais.

Ce fut un véritable tsunami de chair et de sang qui fusa contre votre binôme. Bonne chance.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Monde Humain :: Ark :: The Labyrinth
L’Antichambre | Ridley

Sauter vers: